Tech

Premier pas vers la transmission de pensée ?

ActualitéClassé sous :Tech , adam , pomme

Commander une machine à la voix... mais sans parler ! C'est ce qu'a réussi une équipe de la NASA, imaginant déjà quelques applications, pour les astronautes ou les handicapés.

Bouche fermée, les lèvres remuant sans doute un peu, quatre capteurs collés sur la gorge, l'homme regarde apparaître sur l'écran de l'ordinateur les mots auxquels il est train de penser.
Etonnante, cette expérience a été réalisée par Chuck Jorgensen et son équipe de l'Ames Research Center, située à Moffett Field (Californie) et dépendant les NASA.

Il y a un truc : l'homme, en fait, parle, mais comme on se parle à soi-même, sans ouvrir les bouche ou presque, de sorte que la parole est totalement inaudible.

Placés sous le menton et de chaque côté de la Pomme d'Adam, les capteurs, eux, détectent les signaux nerveux qui, malgré l'absence de parole, sont tout même envoyés aux muscles de la langue et des cordes vocales. Les chercheurs parlent de signal subvocal.

Tout le problème consiste à analyser en direct ce signal complexe et à l'associer aux mots réellement prononcés par la personne. Après moult essais, l'équipe est parvenue à reconnaître les dix chiffres et six mots ("stop", "go", "left", "right", "alpha" et "omega") avec un taux de réussite de 92 %.

Pour illustrer leur expérience de manière spectaculaire, les scientifiques ont utilisé une grille numérotée contenant toutes les lettres de l'alphabet et présentée sur un écran d'ordinateur. Le sujet annonçait deux chiffres pour désigner chaque lettre et pouvait ainsi écrire un mot. Relié à Internet, l'ordinateur a transmis le mot demandé - NASA - à un moteur de recherche et le sujet a pu, toujours avec des chiffres, choisir parmi les pages trouvées.

Prochaine étape : l'équipe veut faire piloter un robot, "similaire aux Rover actuellement sur Mars".
Les chercheurs pensent à des applications pour les astronautes dans leurs combinaisons mais Chuck Jorgensen explique qu'un développement pour les personnes handicapées est à l'étude,
sans donner plus de précision. Une autre question reste en suspend : si les capteurs sont à placer de chaque côté de la Pomme d'Adam, ce laryngophone de l'inaudible fonctionne-t-il avec une femme ?

Cela vous intéressera aussi