Tech

Premier essai d’un drone piloté par la pensée

ActualitéClassé sous :drone , interface neuronale , casque EEG

Dans le cadre du projet européen Brainflight, le premier vol d'un drone contrôlé par la pensée vient de se dérouler. Tekever, la société portugaise qui coordonne cette expérimentation, se dit convaincue que cette technologie pourrait un jour être utilisée par des pilotes d'avions commerciaux. À plus brève échéance, ce système pourrait aussi aider les personnes handicapées ou munies de prothèses.

Après l’essai en simulateur de vol réalisé l’année dernière, le projet Brainflight est passé à la pratique. La société portugaise Tekever impliquée dans ce projet européen a fait la démonstration d’un vol de drone manœuvré par la pensée. © Tekever
Après l’essai en simulateur de vol réalisé l’année dernière, le projet Brainflight est passé à la pratique. La société portugaise Tekever impliquée dans ce projet européen a fait la démonstration d’un vol de drone manœuvré par la pensée. © Tekever
 

L'année dernière, Futura-Sciences évoquait les premiers tests sur simulateur d'un système de pilotage d’avion par la pensée. L'expérience avait été menée par des chercheurs allemands de la Tum (Technische Universität München) et de la Tub (Technische Universität Berlin) dans le cadre du projet européen Brainflight. Ce dernier fédère plusieurs partenaires et est coordonné par Tekever, une entreprise portugaise spécialisée dans les drones à usage militaire, policier ou de sécurité. La société vient justement de faire une démonstration d'un vol de drone contrôlé par la pensée.

L'essai qui s'est déroulé du côté de Lisbonne, au Portugal, impliquait un pilote équipé d'un casque EEG (électroencéphalogramme) détectant l'activité électrique du cerveau. L'électroencéphalographie est associée à l'algorithme développé pour Brainflight qui est capable de relier des pensées et des commandes précises. En l'occurrence, une fois que le drone est en vol, le pilote peut le faire virer à droite ou à gauche. Pour cela, il doit concentrer sa pensée sur un écran affichant un cercle qu'il fait monter ou descendre. L'expérience a été filmée par une équipe de la BBC.

Sur cette capture d’image extraite d’une vidéo tournée par la BBC, on découvre l’interface de contrôle du système de pilotage par la pensée. Le pilote doit se concentrer pour faire monter ou descendre un petit cercle affiché à l’écran afin de faire virer le drone à droite ou à gauche. © BBC

Les experts sont sceptiques

Verrons-nous un jour des avions contrôlés depuis le sol par des pilotes utilisant leur seule pensée ? Les experts cités par le média britannique sont très sceptiques. Ricardo Mendes, le directeur général de Tekever, n'est bien entendu pas de cet avis. « La technologie et les régulations évoluent. Nous apprenons avec la technologie et la technologie apprend des possibilités. Cela va se faire. La question n'est pas "si" mais "quand" », assure-t-il. Après tout, la voiture sans chauffeur n'est désormais plus une vue de l'esprit... Le dirigeant ajoute que le système est sécurisé par un ensemble d'algorithmes qui sont là pour prévenir toute défaillance du pilote.

Tekever envisage un scénario où une personne piloterait un avion aussi simplement qu'elle marche ou court. Une activité en quelque sorte intériorisée qui permettrait au pilote de se concentrer sur des tâches cognitives plus exigeantes, à l'image des sportifs de haut niveau qui se focalisent sur leur tactique en ayant intégré les techniques de base. Mais à plus court terme, Tekever estime que cette technologie pourrait surtout être adaptée pour aider les personnes blessées ou handicapées à contrôler des véhicules aériens, terrestres (automobiles, bateaux, trains) ou des prothèses. Mais il semble tout de même qu'il reste encore énormément de chemin à parcourir avant d'arriver à des applications viables, et Tekever ne s'avance pas sur une feuille de route.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi