Microsoft espère imposer son produit ''dot.NET'' comme la lingua franca de la prochaine génération de programmes permettant des connexions sans entrave entre serveurs, PC et appareils sans fil, tout en intégrant une intercommunication entre ''dot.NET'' et Linux.
Cela vous intéressera aussi

Si certains groupes comme IBMIBM ou Unilever parient sur l'avenir de LinuxLinux, Forrester Research souligne que seuls 10% parmi les 3 500 plus grandes entreprises utilisent cette technologie à source libre.

Aujourd'hui, plusieurs produits à source libre connaissent un véritable succès, comme la nouvelle version PCPC de SuSE qui permet l'utilisation de Microsoft Office sans Windows, ou les logicielslogiciels Evolution et Red Carpet de l'entreprise Ximian qui totalisent plus de 1,5 millions de téléchargements.

Les efforts de Ximian pourraient permettre de jeter un pont entre Linux et Windows, sans doute avec l'accord de Microsoft.Le projet Mono de Ximian, conçu grâce aux efforts de 130 informaticiens volontaires, permettrait la programmation de logiciels fonctionnant à la fois sur Windows et sur Linux, ou d'autres variantes d'Unix.