Tech

P2P : ça baisse ou ça baisse pas ?

ActualitéClassé sous :Tech , peer , échange

-

Alors que les décisions judiciaires se suivent et ne se ressemblent pas - certaines donnant raison aux industries musicales qui cherchent à rendre les éditeurs de logiciels P2P et les intermédiaires techniques co-responsables du piratage, d'autres leur donnant tort - deux études très commentées laissent entendre que la sévérité vis-à-vis du téléchargement de morceaux copiés commence à payer.

Emule

Mais leur interprétation est moins claire qu'il n'y paraît. Selon le Pew Internet & American Life Project, les internautes américains qui affirmaient télécharger de la musique en ligne (à titre gratuit ou payant) serait passé de 29 % lors de l'enquête d'avril-mai 2003 à 14 % en novembre-décembre.

Mais il ne s'agit que de déclarations : de même que la part de la pornographie est systématiquement sous-évaluée dans les sondages, la peur du gendarme peut conduire beaucoup de sondés à mentir.
Toujours aux Etats-Unis, comScore Mediametrix, qui suit les usages réels d'un panel d'internautes observe de son côté que le nombre d'utilisateurs du logiciel de KaZaA avait décru de 26%, de 35 millions en juin 2003 à 26 millions en novembre , soit une baisse significative, mais moins importante que ce que rapporte Pew. D'autant que les concurrents de KaZaA, WinMX et BearShare, sont pratiquement stables pendant cette période.

La menace, et l'émergence de services commerciaux de qualité, sont-elles durablement parvenues à faire baisser le partage de fichiers musicaux, ou ont-ils simplement fait muter le phénomène ?

En tout cas, McKinsey pense avoir trouvé "la réponse au piratage vidéo" : il suffirait d'un accord entre fournisseurs de contenus, fournisseurs d'accès (qui toucheraient une part des revenus de la vidéo) et fabricants de PC (qui feraient payer au consommateur les dispositifs de protection qu'ils implanteraient dans leurs produits). C'est vrai que personne n'y avait pensé...

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi