Tech

"Oracle" spécialiste des bases de données courtise "Zend"

ActualitéClassé sous :Tech , oracle , base de données

-

Après IBM en début d'année, c'est au tour d'Oracle, spécialiste des bases de données, de s'intéresser au PHP à travers un partenariat avec Zend Technologies, éditeur de services et de solutions PHP.

"Oracle" spécialiste des bases de données courtise "Zend"

Ce langage ouvert de programmation interprété qui permet, entre autres, de créer des pages HTML dynamiques en liaison avec une base de données a été adopté depuis 1994, date de sa création, par de nombreux sites Internet en raison de la simplicité de développement qu'il apporte.

Mais les langages de scripts, dont fait partie le PHP mais aussi Python et Perl, s'ils ont été à l'origine principalement utilisés pour les applications web, sont maintenant employés par les entreprises pour concevoir des applications spécifiques à usage interne. IBM, Sun Microsystems et Microsoft ont déjà commencé à investir sur ce type de langage et la collaboration Oracle et Zend Technologies va dans le même sens.

Elle donnera lieu, au second semestre de cette année, à une mise à disposition aux profits des développeurs, de Zend Core for Oracle - une suite d'applications non propriétaire destinée à simplifier et faciliter l'emploi du PHP dans l'environnement d'Oracle. Les liens qui unissent déjà Oracle et PHP (20% des clients de Zend Technologies utiliseraient déjà les bases de données d'Oracle) devraient s'en trouver renforcés. Les associés espèrent par ailleurs toucher, grâce à cette coopération, de nouvelles entreprises, notamment les plus petites qui ne disposent en général pas de ressources humaines et financières suffisantes pour investir dans les langages de programmation plus traditionnels comme Java ou .NET, jugés trop complexes malgré les efforts de simplification de leurs propriétaires respectifs Sun et Microsoft.

Les partisans de Java tentent par ailleurs de trouver un compromis en proposant un langage intermédiaire, nommé Groovy, entre les langages interprétés et Java. Ce langage Groovy, en cours de spécification par un comité technique qui comprend des membres de Sun, IBM et de l'Apache Software Foundation, devrait permettre de faire tourner des programmes sur les machines virtuelles Java des PC et des serveurs.

Cela vous intéressera aussi