Tech

MSN Search : Microsoft défie Google

ActualitéClassé sous :Tech , MSN Search , Microsoft

Après avoir laminé Netscape sur le terrain des navigateurs web, Microsoft a-t-il les moyens de faire de même avec le très efficace Google ? Quelques semaines après avoir dévoilé une version alpha de MSN Search, le groupe américain lance simultanément dans 26 pays la version "béta" de son nouveau moteur de recherche.

MSN Search : Microsoft défie Google

Remplaçant Inktomi, le nouveau MSN Search devrait progressivement être intégré au portail MSN et aux différents logiciels internet comme la toolbar, le messenger et le navigateur web en attendant un lancement officiel "début 2005" à une date qui n'a pas été précisée.

Lors d'une conférence de presse, Grégory Salinger, le directeur de MSN France, a expliqué qu'avec ce nouveau moteur, Microsoft voulait "redéfinir" la recherche sur internet et devenir "LE" moteur de recherche de nouvelle génération au même titre qu'Altavista, Yahoo puis Google dans les années précédentes.

Microsoft se donne en général les moyens de ses ambitions et a d'ailleurs investi plus de 100 millions de dollars et mobilisé bon nombre de ses équipes de R&D pour accoucher de ce nouveau moteur dont l'index dépasserait 5 milliards d'URL contre un peu moins de 10 milliards pour Google.

Géolocalisation, disque dur, musique et pertinence

Mais plus que la profondeur de son index d'URL, MSN search entend s'imposer en proposant des recherches dans des bases structurées (Encyclopédie Encarta, MSN newsbot, MSN Music) et en misant sur la personnalisation des réponses, en particulier en utilisant la géolocalisation de l'internaute, pour améliorer la pertinence de ses réponses.

Le nouveau MSN Search sera également en mesure de trouver des définitions de mots, d'effectuer des calculs, de résoudre des équations, d'effectuer des conversions ou de répondre à des questions factuelles.

Face au Google Desktop Search, Microsoft n'attendra finalement pas LongHorn et MSN search proposera également la recherche sur disque dur via un logiciel d'indexation embarqué dans la future MSN toolbar. Annoncé officiellement, cet outil n'est toutefois pas encore disponible y compris en version bêta.

Avec plus de 350 millions d'utilisateurs MSN dans le monde et une part de marché de 95% sur le segment des navigateurs web, Microsoft dispose d'une force de frappe considérable pour imposer son nouveau moteur de recherche dont la version définitive ne sera lancée que dans quelques mois. Reste à fidéliser les internautes qui, jusqu'à présent, ont massivement opté pour Google qui reste la référence, tant pour la profondeur de son index que pour la pertinence de ses réponses.

Cela vous intéressera aussi