Tech

Data Grid : les futures super-autoroutes de l'information

ActualitéClassé sous :Tech , Internet , réseau

Lorsqu'à la fin des années 1980, Tim Berners-Lee, chercheur au CERN (Organisation Européenne pour la Recherche Nucléaire), met au point le web, il répond à une attente bien précise des scientifiques : partager les données et les informations à travers le monde entier.

Une décennie plus tard, le succès est là mais le problème reste entier. Car l'Internet s'est peu à peu démocratisé et son réseau ne satisfait plus les besoins des laboratoires.
Des sciences comme l'astronomie, la physique des particules, la climatologie ou le séquençage du génome génèrent des masses de données énormes qu'il n'est plus possible d'échanger via le web classique. C'est pourquoi les chercheurs du Fermi National Accelerator Laboratory, de l'Argonne National Laboratory et d'ailleurs travaillent sur un nouveau projet susceptible de répondre aux attentes de la communauté scientifique internationale : le Data Grid.

L'objectif est de construire un réseau capable d'accomplir en quelques secondes des transferts de données de l'ordre du Gigaoctet, voire plus, et de rendre possible le partage du temps de calcul entre plusieurs laboratoires dispersés à travers le monde. Des essais réalisés entre le laboratoire Fermi et d'autres centres aux Etats-Unis et en Europe ont montré que le Grid était réalisableEncore un peu de patience...

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi