Disponible sur toutes les plateformes, Chrome 86 joue la carte de la sécurité avec des fonctions pour protéger les mots de passe et éviter les pièges du phishing. Sur iOS, le navigateur de Google propose aussi de saisir ses noms d'utilisateur et mots de passe avec empreinte digitale ou reconnaissance faciale.

Cela vous intéressera aussi

[EN VIDÉO] Comment protéger son adresse IP ? Qu'est-ce qu'une adresse IP, à quoi sert-elle et surtout, comment la protéger pour éviter à denull

Comment savoir si ses identifiants ou ses mots de passemots de passe ont été piratés ? Pour les ordinateursordinateurs, la dernière version de Chrome intègre une fonction qui vous prévient lorsque l'un de vos mots de passe a été compromis. Pour cela, le navigateurnavigateur envoie aux serveurs de GoogleGoogle le nom d'utilisateur et le mot de passe saisis dans un formulaire, et s'ils font partie d'une liste de données personnelles volées, l'utilisateur reçoit un message d'alerte.

Très pratique, cette fonction est désormais présente sur tous les smartphonessmartphones, iPhoneiPhone et Android, et c'est Chrome 86 qui la propose à ses utilisateurs. Le principe est exactement le même que sur ordinateur : au moment de la saisie d'un identifiant et d'un mot de passe, le smartphone vous prévient s'ils sont entre les mains d'un pirate. Google précise d'ailleurs que les données transmises vers les serveurs sont chiffrées, et lisibles uniquement sur le serveur distant.

La fonction Enhanced Safe Browsing permet d'éviter les pièges liés au phishing. © Google

La guerre au phishing

Plus globalement, Chrome renforce la sécurité avec d'autres fonctions désormais essentielles pour naviguer avec son smartphone. Ainsi, sur iOS, Google ajoute une étape d'authentificationauthentification biométrique pour remplir automatiquement les noms d'utilisateur et mots de passe via son empreinte digitaleempreinte digitale ou son visage (Face ID). Autre fonction, cette fois pour Android, l'option « Enhanced Safe Browsing », conçue pour réduire les attaques de phishing qui consistent à voler vos identifiants de nom d'utilisateur et de mot de passe avec des fausses pages webweb.

Pour cela, Chrome partage en temps réel les données de navigation avec le service Google Safe Browsing, qui détecte et recense les menaces en ligne toutes les 30 minutes. Google assure que, sur ordinateur, les victimes de phishingphishing auraient diminué de 20 %, et ce serait donc une bonne nouvelle pour la navigation sur smartphone, d'autant que le service étend cette fonction à d'autres services comme Gmail.

Voir aussi

Téléchargez Google Chrome