Samsung propose de transformer les anciens smartphones de sa gamme Galaxy en capteur pour objet connecté à la maison. Tout se passe via l'application SmartThings.

Cela vous intéressera aussi

[EN VIDÉO] CES 2021 : Samsung lance de nouveaux robots pour le ménage et un assistant personnel Samsung présente deux de ses nouveaux robots. Samsung Bot Care est un assistant personnel sur roues avec un écran. Samsung Bot Handy est un robot autonome muni d’un bras pour s’occuper du rangement, remplir le lave-vaisselle ou encore mettre la table et servir du vin. © Samsung

Transformer votre vieux mobile Samsung en babyphone, ou en capteurcapteur de luminosité, voici l'idée proposée par le programme Galaxy Upcycling at Home que vient de lancer Samsung. Pour le moment cantonné à la version bêta et uniquement aux États-Unis, au Royaume-Uni et en Corée, ce programme avait été annoncé lors de la dernière édition du CES (Consumer Electronics Show). En réalité, tout repose sur une applicationapplication baptisée SmartThings conçue pour la domotique. Avec elle, le mobile est alors transformé en un module SmartThings et s'interconnecte avec les éventuels autres accessoires connectés du constructeur à la maison.

Le mobile dispose alors de fonctionnalités liées à la surveillance avec la détection des sons via son micro, par exemple. Sa caméra peut également être utilisée en tant que capteur de luminosité pour allumer automatiquement l'éclairage connecté, ou bien le téléviseur. L'application est conçue pour augmenter l'autonomieautonomie du mobile au maximum.

Transformer un smartphone en capteur

Au niveau de la compatibilitécompatibilité, les mobiles pris en charge ne sont pas très anciens, puisque ce n'est qu'à partir des Galaxy S9, Note et Z que le programme est fonctionnel. Il s'agit de gammes de téléphones qui ont été commercialisées en 2018. Dans l'avenir, le constructeur devrait étendre la compatibilité à des mobiles plus anciens.

Le « recyclage » des anciens smartphones de la marque n'est pas une nouveauté chez Samsung. Depuis 2015, le Coréen donne une seconde vie aux vieilles gammes Galaxy en s'en servant d'appareil de diagnostic pour certaines affections oculairesoculaires en Inde, au Maroc, en Papouasie-Nouvelle-Guinée, ou encore au Vietnam. Il collecte également les vieux mobiles pour en extraire les matériaux précieux.