Tech

Google va lancer Ara, son premier smartphone modulable

ActualitéClassé sous :smartphone , Projet Ara , Google

À l'occasion de la deuxième conférence développeurs dédiée au projet Ara, Google a annoncé qu'une première version grand public de son smartphone modulable sera lancée cette année à Porto Rico. Ce test pilote servira en vue d'une commercialisation internationale.

La commercialisation du smartphone modulable Ara, lancé par Google, sera testée cette année à Porto Rico. Les consommateurs pourront acheter différents modules pour améliorer ou réparer leur téléphone. © Google

L'année dernière, en avril, Google organisait la première conférence développeurs consacrée à son concept de smartphone modulable connu sous le nom de projet Ara. À l'époque, l'entreprise promettait le lancement d'un premier modèle en janvier 2015. Ce sera finalement pour plus tard... C'est ce que vient d'annoncer Paul Eremenko, le chef du projet, lors de la deuxième conférence développeurs (DevCon 2) qui s'est tenue cette semaine à Mountain View en Californie.

Un smartphone Ara sortira bien cette année à une date encore non précisée, et il sera vendu à Porto Rico. Mais pourquoi Porto Rico ? Paul Eremenko a fourni une explication à CNET.com. Ce territoire offre selon lui une diversité d'utilisateurs intéressante car il regroupe des possesseurs de smartphones et de téléphones mobiles basiques (en anglais feature phone). De plus, 75 % de l'accès Internet à Porto Rico se fait via des terminaux mobiles. Google a aussi dévoilé une préversion du magasin en ligne Ara Marketplace sur lequel les consommateurs pourront acheter des modules pour améliorer ou réparer leur smartphone. Une vingtaine de modules devraient être disponibles au moment du lancement à Porto Rico.

Initié par le désigner néerlandais Dave Hakkens, le concept de smartphone modulable a été soutenu par Motorola puis Google. Un peu comme un Lego, les utilisateurs pourront personnaliser et faire évoluer leur terminal en remplaçant des modules individuels qui seront vendus par des fabricants tiers. © Google

Un troisième prototype en cours d’élaboration

La DevCon 2 a aussi été l'occasion d'évoquer le troisième prototype sur lequel travaille l'équipe du projet Ara. Il s'agit du Spiral 3 qui, selon Paul Eremenko, rivalisera ou surpassera les smartphones haut de gamme actuels en terme de fonctionnalités. En l'occurrence, les progrès porteront sur l'autonomie qui devrait atteindre une journée, la prise en charge des réseaux cellulaires 4G et un capteur photo plus performant. Un important travail d'ingénierie a été mené concernant l'interface de connexion entre les modules et le châssis. Le système, basé sur des « aimants électropermanents », sera intégré au châssis et non plus aux modules comme c'est le cas actuellement. L'objectif est d'allouer un maximum d'espace physique aux fabricants de modules Ara afin qu'ils puissent intégrer des technologies plus élaborées.

En revanche, Google a finalement décidé de différer le recours à l'impression 3D pour permettre aux clients de personnaliser l'aspect des modules. Dans un premier temps, le service de personnalisation sera assuré par une technologie de transfert par sublimation où les coques en polycarbonate des modules seront décorées à partir d'images haute définition.

Le géant américain n'a pas évoqué de prix pour le modèle qui sera proposé cette année. Mais rappelons qu'en avril dernier, il était question d'une version de base dont le coût de fabrication serait de 50 dollars (environ 43 euros au cours actuel), comprenant un écran, un processeur et une connexion sans fil Wi-Fi.

Cela vous intéressera aussi