Tech

Pacific Wave : l'échangeur internet nouvelle génération

ActualitéClassé sous :Internet , routeur , échangeur

Ouvert le 26 janvier 2004 par Cenic, l'organisation californienne pour les réseaux de l'éducation et le Pacific Northwest Gigapop (Pnwgp) de Seattle, le nouveau noeud d'interconnexion Pacific Wave se fixe pour objectif de faciliter l'interconnexion de toute la zone Pacifique avec les Etats-Unis, en réduisant le nombre de "sauts" que les paquets doivent accomplir pour atteindre leur but.

Pacific Wave : l'échangeur internet nouvelle génération

Pacific Wave fonctionne comme un seul grand noeud de transit, tout en autorisant une connexion physique en plusieurs points de la côte pacifique américaine très éloignés les uns des autres : Los Angeles au sud et Seattle au nord, pour commencer. Autrement dit, un opérateur se connectant à Los Angeles pourra échanger directement du trafic avec un autre réseau raccordé à Seattle.

D'un point de vue technique, l'architecture de Pacific Wave ne relie que des fibres optiques, via des routeurs Gigabit Ethernet (Pacific Wave est une "zone non-ATM"). Le dispositif acceptera le trafic IPv4, IPv6 et multicast.
Aux Etats-Unis, Pacific Wave donne directement accès aux réseaux de la recherche Internet2/Abilene et National LambdaRail, au réseau canadien CA*Net 4, aux réseaux à haut débit des administrations fédérales américaines, ainsi qu'aux principaux opérateurs internet. Dans la zone Pacifique, les premiers réseaux connectés à Pacific Wave sont AarNet (Australie), SingAren (Singapour) et Tanet2 (Taiwan).

Cela vous intéressera aussi