Les passagers voyageant dans les trains Thalys à grande vitesse reliant Bruxelles à Paris vont désormais avoir un accès haut débit à Internet, et ce grâce à la technologie satellite innovante actuellement testée.
Cela vous intéressera aussi

Ce système permet à tous les passagers du train, quel que soit le wagon dans lequel ils se trouvent, d'accéder à InternetInternet à partir d'ordinateursordinateurs portables WifiWifi (réseau localréseau local sans fil), la vitessevitesse de cet accès étant identique pour tous. Le service pilote de trois mois permettra d'évaluer les performances de cet exploit technologique et de mesurer l'intérêt des usagers pour ce service.

<br />&copy; Fil  <a href="//www.futura-sciences.com/clic.php?url=//www.gueules-d-humour.com/new/semaine/index_b18.shtm" target="_blank">Gueules d'Humour</a> pour Futura-Sciences

© Fil Gueules d'Humour pour Futura-Sciences

La technologie sur laquelle repose ce système a été conçue par l'entreprise britannique 21Net, avec le soutien de l'Agence spatiale européenne. Fermín Álvarez López d'ESAESA Telecom explique: "Tout le monde veut pouvoir accéder à Internet à bord des trains. La technologie de 21Net va enfin rendre cela possible. Et la collaboration entre toutes les parties prenantes est assurément l'un des points forts de ce projet".

La connexion Internet est assurée grâce à une antenne de poursuite satellite fixée sur le toittoit du train. Cette antenne s'accompagne d'un logiciellogiciel spécialement conçu à cet effet qui maintient une liaison bidirectionnelle continue avec le satellite hôtehôte, permettant aux usagers de rester connectés alors que le train se déplace à une vitesse pouvant aller jusqu'à 300 km/h, et ceci même lorsqu'il traverse un tunnel.

Les connexions Wifi servent à relier les utilisateurs qui possèdent des portables Wifi et des assistants numériquesnumériques personnels au serveurserveur principal embarqué à bord du train. Il est également possible grâce à ce système d'embarquer des serveurs vidéo afin que les passagers puissent regarder les actualités, la météométéo et des films, le tout directement depuis leur ordinateur portable.

Selon l'ESA, l'accès à Internet et aux courriels permettra aux usagers des trains de travailler comme s'ils étaient au bureau, ce qui leur fera assurément "préférer le train" et profitera à l'industrie, aux prestataires de services, aux exploitants ferroviaires et aux passagers.

Au-delà de ce projet pilote, l'ESA entend promouvoir une initiative paneuropéenne visant à faciliter l'accès haut débitdébit à Internet dans les trains. À cette fin, l'agence assure actuellement la coordination d'un forum destiné aux exploitants ferroviaires afin d'examiner des solutions paneuropéennes.