Tech

Google Maps plonge dans la Grande Barrière de corail et les supermarchés

ActualitéClassé sous :Internet , technologie , Google Maps Indoor

Les propriétaires d'un téléphone Android peuvent désormais se repérer dans une cinquantaine de lieux publics français, aéroports ou grands magasins, grâce à l'application Indoor de Google Maps. Sur ordinateur, on ne peut pas... mais il est en revanche possible de visiter quelques beautés sous-marines.

Une carte du magasin pour trouver le rayon DVD... Google Maps Indoor est déjà utilisé dans plusieurs pays et commence à être déployé en France. © Google (extrait de la vidéo de démonstration, en anglais)

Après les stations de ski, les stations de métro et les arrêts de bus, les sites classés par l'Unesco et même l'Antarctique, Google Maps et Street View sont étendus à de nouveaux territoires. Sur ordinateur, c'est l'océan qui est à l'honneur. Quelques sites sous-marins célèbres peuvent être visités comme si les Google Cars, devenues submersibles, avaient plongé sous l'eau. Annoncée en début d'année, cette cartographie sous-marine utilise les images de la collection Catlin Seaview Survey.

Pour trouver ces sites, le plus simple est de passer par la démonstration de Google. On peut alors utiliser les commandes de Street View pour se déplacer sous l'eau. Depuis la carte de Google Maps, il faut repérer un petit cercle orange et y faire glisser le petit bonhomme de Street View.

Parmi les endroits que l'on peut ainsi explorer, les fonds marins autour de Hawaï sont bien représentés mais on découvre aussi la Grande Barrière de corail, au large de l'Australie et le récif d'Apo, aux Philippines. 

Près de la côte de l'île Wilson, sur la Grande Barrière de corail, en Australie. On utilise les commandes de Street View pour se promener à quelques mètres sous l'eau... © Google

Google Maps pour ne pas rater l'avion

Nettement plus terre à terre, une autre extension, Google Maps Indoor, servira par exemple à trouver le rayon lingerie aux Galeries Lafayette. Réservée aux propriétaires de téléphones ou de tablettes dont le logiciel système est Android, cette cartographie d'intérieur déjà répandue aux États-Unis et au Japon, notamment, apparaît en France.

Comme l'indique le blog de Google, une cinquantaine de lieux ont leur carte, comme les aéroports de Roissy, d'Orly et de Lyon (Saint-Exupéry), la Cité des sciences à Paris, des centres commerciaux (en région parisienne) et des grandes surfaces. Avec la dernière version de Google Maps, il suffit - lorsque l'on se trouve dans un lieu cartographié - d'ouvrir cette application (téléchargeable sur Google Play) et de zoomer. Le plan de l'endroit apparaît.

Sur son blog, Google explique que les responsables de lieux privés ouverts au public pourront ajouter eux-mêmes des plans. De quoi trouver bientôt, peut-être, le Space Mountain de Disneyland ou le Grand Splash du parc Astérix.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi