Tech

Un algorithme aide les réseaux Wi-Fi à mieux cohabiter

ActualitéClassé sous :Internet , WiFi , routeur

Julien Herzen, doctorant à l'École polytechnique fédérale de Lausanne, a développé un algorithme capable d'adapter automatiquement la bande de fréquence d'un réseau Wi-Fi en fonction de celles utilisées par les routeurs voisins. Le système fluidifie le trafic des données et limite les dysfonctionnements qui surviennent sur des réseaux Wi-Fi urbains de plus en plus denses.

Pour éviter la cacophonie entre réseaux Wi-Fi voisins, il suffit que chaque émetteur-récepteur adapte intelligemment les bandes de fréquence qu'il utilise. © Alain Herzog

Selon les derniers chiffres de l’Arcep (Autorité de régulation des communications électroniques et des postes), le nombre d'accès à l'Internet à haut et à très haut débit s'élève à 25,7 millions en France, en septembre 2014. Les routeurs, plus familièrement appelés « box Internet », qui équipent les usagers sont autant de points d'accès pour distribuer le réseau sans fil Wi-Fi. Qui dit Wi-Fi dit fréquences radio qui, notamment dans les zones urbaines, forment un maillage très dense pouvant occasionner des ralentissements, voire des pertes de connexion lorsque les routeurs utilisent les mêmes bandes de fréquence, ce qui est souvent le cas.

Un jeune doctorant de l'École polytechnique fédérale de Lausanne (EPFL), Julien Herzen, a élaboré une solution qui pourrait assez facilement résoudre ce problème. Il s'agit d'un algorithme qui gère automatiquement la répartition des bandes de fréquence entre les routeurs Wi-Fi voisins afin d'éviter un embouteillage des données. « Actuellement les réseaux Wi-Fi voisins empruntent très souvent les mêmes bandes de fréquence et créent des bouchons, alors que d'autres voies restent libres. Ce nouveau système permet de mieux répartir ces paquets et de fluidifier ainsi le trafic », explique le communiqué de presse de l'EPFL.

La densification des réseaux Wi-Fi entraîne des engorgements dans le trafic des données car les routeurs ne sont pas conçus pour optimiser leur utilisation des bandes de fréquence. L’algorithme mis au point par l’EPFL pourrait résoudre ce problème rapidement si les fabricants de routeurs et les fournisseurs d’accès Internet s’y intéressent. © Wi-Fi-Alliance

Les routeurs utilisent souvent les mêmes canaux

La bande de fréquence utilisée par le Wi-Fi comprend treize canaux. Les routeurs sont préprogrammés pour emprunter certains d'entre eux. Or, il se trouve qu'un grand nombre de ces routeurs utilisent les mêmes canaux. Ainsi, lorsque plusieurs de ces appareils sont géographiquement proches, cela entraîne un engorgement du trafic des données qui peut occasionner des dysfonctionnements.

Le problème est amené à s'amplifier car les nouvelles normes Wi-Fi (802-22n et 802.11ac) utilisent jusqu'à huit canaux de fréquence simultanément, ce qui augmente les risques d'encombrement. Certes, il est possible de modifier la programmation de ces canaux en utilisant la console logicielle de ces routeurs, mais aucun n'est en mesure de s'adapter en temps réel. C'est précisément ce que fait l'algorithme de Julien Herzen. Le programme répartit les canaux libres entre les différents routeurs selon l'utilisation. Ainsi, la largeur de la bande de fréquence variera selon les besoins, qu'il s'agisse d'envoyer un courrier électronique, de naviguer sur Internet, de regarder une vidéo...

« Il s'agit d'un compromis. Cela fonctionne de manière optimale si tout le monde l'utilise, mais l'impact est également positif pour un utilisateur unique. Le système optimise la bande de fréquence libre, mais ne nuit pas au réseau des voisins », explique le jeune scientifique. Selon lui, cet algorithme peut augmenter jusqu'à sept fois la quantité de données qui circulent au même moment. Cette innovation a fait l'objet d'un dépôt de brevet et l'EPFL assure qu'elle pourrait facilement être implémentée dans les routeurs Wi-Fi existants via une mise à jour.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi