Tech

TouchWall : un mur écran interactif... et bon marché

ActualitéClassé sous :informatique , Touch Wall , CEO Summit Show

Bill Gates en personne a fait la démonstration de cet écran géant, réagissant comme une surface tactile. Constitué d'une plaque de plexiglas, de trois émetteurs à laser et d'une  caméra, ce dispositif, à l'état de prototype, ne coûterait que quelques centaines de dollars.

Bill Gates devant le Touch Wall au CEO Summit Show 2008 © Microsoft

Au CEO Summit Show, une réunion d'utilisateurs professionnels organisée par Microsoft, Bill Gates a présenté un système innovant capable de transformer en écran interactif un mur ou un tableau blanc. Le fonctionnement ressemble à celui de la table baptisée Surface, permettant à plusieurs personnes de manipuler des images en touchant l'écran. Mais Surface est un périphérique hors de prix, proposé à 10.000 dollars, et qui reste pour l'instant un joli gadget.

Le Touch Wall, lui, est à la fois plus grand et bien moins coûteux... car il n'y a pas vraiment d'écran. L'image est créée par un vidéoprojecteur sur une plaque de plastique transparent que l'on pose sur un mur ou sur n'importe quelle surface uniforme. Trois faisceaux laser à infrarouge balaient la surface et une caméra, qui en suit la réflexion sur la surface, repère quand ces rayons sont interceptés. Un ordinateur, équipé du logiciel Plex, analyse ces informations et en déduit quels sont les mouvements de la personne devant le mur-écran.

On peut aussi dessiner avec les doigts

Avec un fonctionnement similaire à celui de Surface, il est possible de faire bouger les objets montrés à l'écran, d'agrandir une image, de fermer une fenêtre, de faire défiler les diapositives d'une présentation PowerPoint, etc. On obtient finalement l'équivalent d'un écran tactile multipoints, à la mode iPhone, mais dont la taille se mesure en mètres. Les fonctionnalités dépendent surtout du logiciel. Le prototype propose un encrier dans lequel il suffit de plonger le doigt pour dessiner sur l'écran, par exemple pour entourer ou souligner un texte. D'après Bill Gates, le logiciel serait capable de reconnaître les mouvements d'un stylet spécial, ce qui permettrait d'écrire directement sur le mur-écran.

On ne sait pas encore si ce prototype sera commercialisé ou s'il sera perfectionné avant. La clientèle reste à définir, mais les conférenciers seront sûrement intéressés...

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités chaque jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi