La fréquentation des sites Web poursuit sa baisse en France, tandis que les applications pour smartphones connaissent un succès insolent, avec une progression de près de 70 % sur 12 mois.
Cela vous intéressera aussi

« Il a été construit quand, le Taj Mahal ? » Pierre (en 1980) : « Je regarderai ce soir dans l'encyclopédie qu'on m'a achetée pour un anniversaire quand j'étais petit » ; Kevin (1995) : « Je regarderai ce soir sur InternetInternet chez mes parents » ; Sarah (2004) : « Je te "googlise" ça tout à l'heure » ; Lily (2015) : « J'ai l'appli Kisètou... Ah voilà, début de constructionconstruction en 1631. » Voilà comment pourrait être résumée l'évolution de l'usage de l'informatique par le grand public durant ces dernières décennies. Actuellement, comme le confirme la toute dernière étude d'AT Internet sur le marché français, la fréquentation des sites Web continue de reculer, au profit de l'usage des applications sur smartphones.

Il s'agit bien d'une tendance lourde. En 2012, pour la première fois depuis le début de la Toile, la fréquentation des sites Web avait diminué. Pas de beaucoup : de 0,9 % par rapport à l'année précédente. Mais ce fléchissement venait après une stagnation en 2011, et en même temps qu'un bond de près de 74 % de l'usage des « applis ». L'étude d'AT Internet, qui vient d'être publiée, porteporte sur 3.455 sites Web et 167 applicationsapplications, dont l'activité a été comptabilisée.

L'évolution entre 2012 et 2013 de la fréquentation des sites Web en France pour le deuxième trimestre, mois par mois à gauche et pour l'ensemble du trimestre à droite. En un an, la baisse est donc de 3,3 %. © AT Internet

L'évolution entre 2012 et 2013 de la fréquentation des sites Web en France pour le deuxième trimestre, mois par mois à gauche et pour l'ensemble du trimestre à droite. En un an, la baisse est donc de 3,3 %. © AT Internet

Sept applis sur dix en progression

Résultat en France : après une petite augmentation en mars, le trafic Web a régressé de 3,3 % au cours du deuxième trimestre 2013 par rapport à 2012. Pour le mois de juin, la comparaison à 12 mois d'intervalle est cruelle pour le Web. Alors que le trafic global y a diminué de 3,2 %, le recours aux applis a grimpé de 69,6 %. Un coup de loupe pour préciser ces résultats ne fait que les confirmer : 60 % des sites ont vu leur fréquentation diminuer, tandis que pour un quart des applications, elle a plus que doublé. Sur cette période, « plus de sept applications sur dix ont un trafic en progression », résument les analystes.

Ces tendances observées en France s'accordent bien avec l'évolution des ventes de smartphones, qui ont augmenté de 18 % en 2012 pour atteindre 13,5 millions d'unités, selon le cabinet GFK. Au niveau mondial, selon Strategy Analytics (information rapportée par le site Engadget), les ventes de smartphonessmartphones seraient passées de 491 millions d'unités en 2011 à 700 millions en 2012. Pour le second semestre 2013, AT Internet se fait prévisionniste et estime que la tendance n'a aucune raison de s'inverser...