Tech

Safeplug, le boîtier qui garantit l’anonymat des séances de surf

ActualitéClassé sous :informatique , Sécurité , réseau

Pour rendre anonymes les séances de surf, Pogoplug propose Safeplug, un routeur qui redirige la connexion sur le réseau Tor. Simple d'utilisation, il est vendu moins de 50 dollars aux États-Unis.

Safeplug de Pogoplug est un petit boîtier qui se branche sur la box Internet pour garantir l’anonymat de l’utilisateur lors de ses séances de surf. Pour cela, il fait office de routeur et fait transiter les données via le réseau Tor. © Pogoplug

Comme l'affaire Prism l'a montré, nul n'est à l'abri des très grandes oreilles de la NSA américaine. Pour rassurer leurs utilisateurs, les géants du Web, comme Google, Microsoft et dernièrement Yahoo ont progressivement mis en place des systèmes de chiffrement des données. Par ailleurs, ce scandale a permis au public de se rendre compte qu'un terminal relié à Internet peut livrer bon nombre de données privées. Pogoplug, un fabricant de solutions de stockage en cloud pour particuliers, surfe sur cette vague en proposant un boîtier baptisé Safeplug.

Vendu 49 dollars (36 euros), il se branche sur la box Internet de l'utilisateur et permet de surfer de façon totalement anonyme. Le Safeplug est en réalité un routeur qui permet de diriger les données de l'utilisateur vers le réseau Tor. Mis au point par les laboratoires de l'US Navy dès 1996, Tor (The Onion Router, ou le routeur oignon) est utilisé au quotidien par des millions d'utilisateurs souhaitant conserver l'anonymat en dissimulant l'adresse IP de leur terminal.

Le réseau Tor est utilisé quotidiennement par des millions de personnes souhaitant garantir la protection de leur vie privée lors des séances de surf sur Internet, ou à se livrer de façon anonyme à des actes frauduleux. Il dissimule l'adresse IP de l'internaute grâce à un système de nœuds (oignons) par lesquels les données transitent. À l'heure actuelle, il compte plus de 4.700 nœuds. Ceux-ci sont listés sur cette carte. © Sylvain Biget, Futura-Sciences

Le Safeplug peut renforcer le réseau Tor

Pour cela, il est nécessaire d'installer un logiciel ainsi qu'une extension développée pour le navigateur Firefox de Mozilla. Les données transitent ensuite par des nœuds Tor, les « oignons », mis en place par des bénévoles et qui constituent le réseau. Reste que le paradoxe de Tor, c'est qu'il est toujours majoritairement financé par le gouvernement américain qui est également son créateur...

Avec le Safeplug tout est dans la boîte, pas besoin d'installer quoi que ce soit, sinon de brancher le boîtier à la box familiale. En plus de rendre anonyme le surf et de protéger les données, le Safeplug est également capable de bloquer les publicités et les autres procédés de traçage à visée marketing. Une fois le boîtier allumé, l'utilisateur remarquera uniquement que l'affichage des pages Web est ralenti en raison du nombre limité de nœuds que compte toujours le réseau. C'est pourquoi, si son propriétaire le souhaite, le Safeplug peut également faire office de nœud Tor pour renforcer le réseau. Enfin, certains sites, notamment Wikipédia, bloquent systématiquement les connexions identifiées comme provenant de Tor. C'est pourquoi il est possible de désactiver le boîtier Safeplug selon les besoins. Pour le moment, le boîtier n'est vendu qu'aux États-Unis.

Cela vous intéressera aussi