Tech

Coup de chauffe pour le nouvel iPad d’Apple

ActualitéClassé sous :informatique , nouvel iPad , Ipad2

Nouvel écran, performances exceptionnelles, capteur photo-vidéo ultraperformant... Les superlatifs vont bon train depuis la sortie du nouvel iPad, le 16 mars dernier. En voici un autre qui remue le Web depuis une semaine : selon les utilisateurs et les tests de plusieurs sites indépendants, le nouvel iPad serait également le plus chaud. Il est temps de faire le point sur ces échauffements.

Avec leurs mesures, des laboratoires indépendants confirment que c'est la présence du nouveau processeur et de l'écran haute définition du nouvel iPad qui expliquent le fait qu'il chauffe plus que l'ancien modèle. Pas de quoi en faire une toute une histoire pour Apple... © Apple

Montée en température raisonnable ou surchauffe ? C'est la question qui a fait polémique sur le Web toute la semaine dernière au sujet du nouvel iPad d’Apple. D'après les témoignages d’utilisateurs, la tablette surprend par la chaleur qu'elle dégage lorsqu'on sollicite la puissance de son processeur. Et les chiffres viennent donner raison à cette simple sensation, puisque plusieurs tests menés par les laboratoires de sites d'informations spécialisés ou de défense du consommateur ne se contredisent pas.

Ainsi, les laboratoires du site Cnet à San Francisco et New York ont réalisé une batterie de tests avec un thermomètre à infrarouge. Ils ont analysé les différents dégagements de température sur les quatre angles recto et verso de la tablette, ainsi que son centre où se trouve le logo de la marque. En réglant la luminosité de l'écran au maximum et en utilisant un jeu (Infinity Blade 2) sollicitant grandement la puissance du processeur, la température du nouvel iPad a grimpé jusqu'à 34,4 °C, contre 28,8 avec le modèle précédent. Il faut noter qu'en réduisant la luminosité, elle a baissé d'environ 3 °C. Un résultat que les testeurs expliquent par la présence du rétroéclairage associé à une définition plus élevée. Et pourquoi pas, puisqu'il faut nécessairement davantage de transistors et de Led pour obtenir une meilleure luminosité.

Le site hollandais Tweakers, quant à lui, a dégainé sa caméra thermique pour mesurer la température de la tablette au bout de cinq minutes de sollicitation par un benchmark. Le point le plus chaud était alors au maximum 33,6 °C pour le nouvel iPad, contre 28,3 pour l'iPad 2, placé juste à côté. Une différence de 5,3 °C qui doit effectivement être nettement perceptible par l'utilisateur.

Nouvel iPad : une pointe à 46,7 °C

Mais le résultat le plus étonnant provient d'une organisation de défense des consommateurs Consumer Reports, qui, lors d'un test de quarante-cinq minutes avec Infinity Blade 2, a relevé avec une caméra thermique, des températures atteignant 46,7 °C ! La température ambiante était alors de 22,2 °C...

La caméra thermique du laboratoire de Consumer Reports a relevé le point le plus chaud à l’angle opposé à celui du haut-parleur de l’appareil. C’est à l’endroit où a été placé le processeur de la tablette. La différence de couleur montre l'élévation de la température du nouvel iPad par rapport à l'iPad 2. © Consumer Reports

La caméra thermique du laboratoire de Consumer Reports a relevé le point le plus chaud à l’angle opposé à celui du haut-parleur de l’appareil. C’est à l’endroit où a été placé le processeur de la tablette. La différence de couleur montre l'élévation de la température du nouvel iPad par rapport à l'iPad 2. © Consumer Reports

Tous ces tests expliquent cette montée en température par la présence du processeur Apple A5X. C'est, en effet, toujours à l'endroit où il est placé que la température est plus élevée. L'A5X intègre le processeur graphique de la tablette, un PowerVR SGX543MP4 doté de quatre cœurs. Ce sont eux qui permettent de conférer à l'écran une définition de 2.048 x 1.536 pixels en toute fluidité. Cette qualité d'affichage fait donc chauffer un peu plus la tablette.

Si le nouvel iPad est plus chaud que son prédécesseur, sa plage d'utilisation reste identique. Sur sa fiche technique, on apprend que la tablette ne peut théoriquement fonctionner que dans un environnement allant de 0 à 35 °C. Sauf en cas d'utilisation en plein soleil, ce qui reste difficile même avec un rétroéclairage efficace, il y a donc peu de chance que l'iPad se transforme en grille-pain.

C'est en tout cas l'avis d'Apple pour qui l'augmentation de température est raisonnable et reste conforme à son cahier des charges. C'est ce que le constructeur répond froidement dans son communiqué de presse officiel, non sans rappeler les atouts de l'attirail technologique du nouvel iPad. Au sujet des normes, il explique que ces températures plus élevées que celles de l'iPad 2 ne devraient néanmoins pas provoquer de surchauffe de la tablette. Enfin Apple précise que si les clients sont préoccupés par cette question, ils peuvent toujours contacter son service client AppleCare.

Ces températures restent, dans tous les cas, moins importantes que celle du corps humain et au-dessous des 50 °C générés par certains ordinateurs portables dont le processeur est sollicité. Au final, pas de quoi faire cuire un œuf...

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi