Voici à quoi ressemble le drone de livraison Uber Eats. © Uber Eats

Tech

Uber Eats : un nouveau design pour ses drones de livraison alimentaire

ActualitéClassé sous :drone , drone livraison , drone livraison amazon

-

Doté d'ailes rotatives à six rotors, le drone peut décoller et atterrir verticalement, puis voler comme un avion, mais pas plus de huit minutes.

Uber compte bien faire dans les airs ce qu'il a réussi sur la route avec son service de VTC. L'entreprise travaille depuis plusieurs années au développement d'un service de taxis et de drones volants afin de convoyer des passagers avec les premiers, et de la nourriture avec les seconds. L'été prochain, un essai pilote sera conduit par Uber Eats, le service de livraison de repas, dans la ville américaine de San Diego avec un drone dont le design final vient d'être présenté.

Il s'agit d'un Adav (aéronef à décollage et atterrissage verticaux) muni de six rotors électriques montés sur des ailes pivotantes qui permettent à l'appareil de décoller et atterrir comme un hélicoptère, puis de voler comme un avion. Cette configuration techniquement complexe est surtout utilisée dans les projets de taxis volants pour le transport de passagers.

Uber Eats testant, sur cette vidéo de juin dernier, la toute première application commerciale de la livraison de nourriture par drone dans les zones urbaines à forte densité. Pour obtenir une traduction, cliquer en bas de la vidéo sur la roue crantée et sur sous-titres, puis sur « Anglais (générer automatiquement) », ensuite traduire automatiquement et choisir la langue. © Uber Air, YouTube

Le drone Uber Eats ne fera qu’une partie du trajet

Le drone de livraison Uber Eats peut emporter un repas pour deux personnes et voler pendant huit minutes maximum. Son autonomie est de 20 km chargé et 30 km à vide. Le principe du système est que le drone ne se rende pas directement chez le client final mais rejoigne un point de rencontre fixe où un chauffeur Uber prendra en charge le colis pour l'acheminer à destination. À terme, Uber envisage que l'appareil se pose directement sur le toit de véhicules Uber stationnés à proximité des lieux de livraison.

Uber n'est pas le seul à s'intéresser à la livraison par drones. UPS a reçu le feu vert de la Federal Aviation Administration pour déployer un réseau de livraison par drones pour les campus d'hôpitaux à travers les États-Unis. Amazon compte également lancer son service Prime Air dans les mois qui viennent tandis que Google et son Project Wing a initié des tests en Australie, Finlande et en Virginie (États-Unis).

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi

Des drones de DHL livrent des paquets sur une île allemande  DHL a obtenu l’autorisation d’utiliser un drone pour livrer des colis sur l’île allemande de Juist. C’est la première fois que ce type d’appareil peut voler en Europe. Découvrez en vidéo ce qui pourrait bien être le futur des livraisons express, du moins dans les régions isolées. © Deutsche Post DHL