La soucoupe volante Adifo. © Adifo Aircraft

Tech

Cette soucoupe volante est peut-être le drone ultime

ActualitéClassé sous :drone , vol supersonique , bang supersonique

-

Des ingénieurs roumains planchent sur un étonnant concept d'aile volante qui mêle une configuration de type drone pour le décollage vertical à des turboréacteurs pour le vol horizontal à vitesse supersonique. Selon eux, ce design de soucoupe volante serait hyper maniable.

Le concept que nous allons évoquer ici est encore très théorique mais surprenant. Improbable diront peut-être certains. Mais s'il devait tenir ses promesses, il pourrait donner naissance à un engin volant d'une maniabilité inédite. L'Adifo (acronyme de All-DIrectional Flying Object) est décrit comme un « un adav capable de voler dans toutes les directions en ayant les mêmes caractéristiques aérodynamiques ». Il décolle à la verticale et manœuvre à basse vitesse comme un drone grâce à ses quatre rotors électriques carénés et il est censé pouvoir voler à vitesse supersonique grâce à deux turboréacteurs et un profil aérodynamique qui évoque une soucoupe volante.

Pourtant, les deux ingénieurs roumains à l'origine de cet incroyable projet n'ont pas tiré leur inspiration de la science-fiction mais du dauphin pour concevoir cette aile volante aux bords très fins qui créent un profil idéal pour le vol horizontal. Pour améliorer les performances aérodynamiques, les orifices des quatre rotors pourront être occultés par des volets. Et ce n'est pas tout !

Sur le papier, l’Adifo semble tenir ses promesses. Mais en pratique, on demande à voir… © Adifo Aircraft

Pas de bang supersonique

Des tuyères de poussée latérale et verticale pourront agir comme les propulseurs du système de contrôle d'un engin spatial, permettant des manœuvres multidirectionnelles sans avoir besoin d'ailes, d'ailerons, de gouvernails ou de volets séparés. L'Adifo est également prévu pour voler à l'envers aussi bien en mode quadricoptère qu'à l'horizontale. Par ailleurs, les concepteurs disent avoir réalisé une modélisation qui suggère que l'appareil ne produirait pas de bang sonique lorsqu'il atteindra la vitesse supersonique.

Mais enfin, de la théorie à la pratique il y a un écart de l'ordre du gouffre dans le cas présent. Certes, il existe bien un prototype de 1,2 mètre de diamètre que l'on peut voir évoluer dans cette vidéo. Mais il n'est pour le moment pas équipé de ses deux turboréacteurs ni de son système de tuyères. Le concept est pour le moment télécommandé, mais les inventeurs pensent qu'il pourrait évoluer vers un appareil multiplace qui démocratiserait le vol supersonique. Évidemment, la plus grande réserve est de mise quant à la faisabilité d'un tel projet. Mais son inventivité méritait un petit coup de projecteur.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi