Dans le viseur de Drôle de Tech cette semaine, découvrez un iPhone indestructible, le taxi volant d’Aston Martin digne de James Bond, un incroyable masque psychoacoustique qui manipule la respiration et vivez un moment onirique au cœur d’une exposition numérique. Go !

Notre rendez-vous hebdomadaire vous propose un regardregard décalé sur l'actualité des nouvelles technologies. Le parti est de vous divertir, de vous surprendre et de vous faire rêver... ou soupirer.

Un iPhone filme sa chute de 140 mètres

Est-il bien malin de se filmer avec son smartphonesmartphone assis dans la nacelle d'un manège qui tournoie à près de 140 mètres d'altitude ? Pas vraiment... Une jeune femme et son petit ami qui essayaient une nouvelle attraction à Orlando en Floride (États-Unis) en ont fait l'expérience. Alors qu'elle était en train de filmer l'expérience avec son iPhoneiPhone 7, l'appareil lui a échappé des mains, continuant à filmer sa chute jusqu'à toucher le sol. Et fait incroyable, le smartphone a parfaitement résisté et n'a subi aucun dommage. Un coup de chance pour sa propriétaire et un bon coup de pub pour Apple. Mais l'on ne peut que déplorer cette attitude inconsciente qui aurait pu conduire à un drame si l'iPhone était tombé sur la tête d'une personne en contrebas... 


La chute en direct d'un iPhone 7. © Cansel Yıldırım 

Aston Martin Volante Vision Concept, le taxi volant version luxe

Aston Martin à son tour a levé le voile sur son projet de taxi volant. Comme chez EhangVolocopterVahana (Airbus), UberPop.Up Next (Airbus et Audi) et Cora, il s'agit d'un adav, un appareil à décollage et atterrissage verticaux. Mais Aston Martin joue sur un design plus futuriste et un intérieur luxueux inspiré de celui de ses célèbres voituresvoitures. Baptisé Volante Vision Concept, l'engin a été codéveloppé avec l'université de Cranfield et Rolls-Royce, qui travaille aussi sur son propre taxi volant. Il aurait sans aucun doute sa place dans un prochain James Bond.  


Le concept Volante Vision Concept d’Aston Martin. © Aston Martin

Votre respiration peut être piratée

Que ce soit par le yoga, la méditationméditation ou tout simplement pour se relaxer, les exercices de respiration ont une incidenceincidence directe sur notre état physiquephysique et psychique. « De toutes les expériences intéroceptives, la respiration est la seule que nous pouvons réguler directement », explique Xin Liu. Cette chercheuse du Media Lab du MIT a créé Masque, un étonnant système psychoacoustique qui manipule la perception qu'a l'utilisateur de sa propre respiration en lui fournissant une fausse informationfausse information auditive.

Inspiré des masques de la Commedia dell'Arte, l'appareil est équipé d'un capteurcapteur de respiration et d'un haut-parleur à conduction osseuse. En modifiant artificiellement le rythme respiratoire qu'entend l'utilisateur à travers le masque, il est possible d'induire des biais cognitifs et comportementaux sans autre forme de stimuli. L'utilisateur entend un son de respiration synchronisé en temps réel qu'il perçoit comme la sienne et va réagir aux signaux artificiels.

Pour démontrer l'incidence réelle du système, deux expériences ont été pratiquées. La première portait sur le stressstress. Des volontaires portant le Masque devaient accomplir un test GRE (Graduate Record Examination) puis rapporter leur état d'anxiété. Il y avait deux groupes auxquels on faisait entendre un rythme respiratoire différent. Résultat, les personnes qui entendaient une respiration rapide et plus sonore affichaient un niveau de stress plus élevé que celles qui entendaient une respiration plus lente et moins bruyante.

Le second test portait sur l'attribution d'excitation. Douze hommes, hétérosexuels, devaient regarder chacun quatorze photos de femmes pendant 30 secondes puis les classer en trois catégories : attirante, excitante et amicale. Les sujets avaient tendance à trouver les images plus attirantes lorsqu'ils entendaient une respiration forte et rapide.

Des résultats impressionnants qui interrogent sur l'apparente facilité avec laquelle ce système peut manipuler une personne à son insu. « Masque provoque un biais cognitif dans les comportements des gens. Juste comme nous avons parfois moins de patience quand nous avons faim ou sommes excités après avoir bu du café », explique Xin Liu. Pour elle, ce type de dispositif pourrait jouer un rôle thérapeutique pour aider à la régulation émotionnelle. Mais elle n'envisage aucune exploitation commerciale. Ouf, on respire...

Pour en savoir plus : Masque, MIT Media Lab 

Le masque psychoacoustique créé par Xin Liu du MIT. © Xin Liu, Hongxin Zhang

Le masque psychoacoustique créé par Xin Liu du MIT. © Xin Liu, Hongxin Zhang 

Plongée au cœur de l’art numérique

À Tokyo au Japon, le MORI Building Digital Art Museum organise actuellement une magnifique exposition d'art numériquenumérique. Une cinquantaine d'œuvres interactives réparties en cinq zones se déploient sur 10.000 m². Ces jeux de lumièrelumière et effets visuels se projettent sur toutes les surfaces, plongeant les visiteurs au cœur des créations. Une immersion totale, poétique, où certaines œuvres quittent leurs limites initiales pour venir se mêler à d'autres. L'une des installations les plus spectaculaires est cette forêt de lampes Led suspendues. Lorsqu'une personne s'approche d'une lampe, elle s'illumine d'une certaine couleurcouleur qui va ensuite se répandre aux lampes les plus proches et ainsi de suite. Si cette lumière rencontre celle produite par un autre visiteur, elles se mêlent pour donner une autre teinte. Superbe... 


L’une des installations d’art numérique du MORI Building Digital Art Museum dans laquelle les visiteurs peuvent littéralement s’insérer. © Epson teamLab