Volvo Penta vient de faire la démonstration de sa technologie d'autoamarrage pour les bateaux. Elle devrait être disponible en 2020.
Cela vous intéressera aussi

[EN VIDÉO] Jaguar : son bateau électrique bat un record du monde de vitesse Le bateau V20E, de Jaguar, vient de battre le record du monde de vitesse sur l'eau pour un engnull

Après les camions, les camions poubelle et les voitures autonomes, Volvo s'attaque aux bateaux. Volvo Penta, la filiale du constructeur suédois spécialisée dans les moteurs de bateaux, vient de dévoiler un système d'amarrage automatique qui gère seul toutes les manœuvres d'appontage.

Lors de la démonstration que l'on peut voir dans la vidéo ci-dessous, un yacht de 20 mètres s'est amarré parfaitement entre deux voiliers. Volvo Penta explique que l'opération se déroule en trois phases. Tout d'abord, lorsque le bateau approche de la zone d'amarrage, ses capteurscapteurs informent le capitaine qu'il est prêt à passer en mode autonome. Une fois que le pilote a activé la procédure d'amarrage automatique, le bateau se sert d'un guidage GPSGPS et de capteurs situés à bord ainsi que sur le quai pour faire ses manœuvres d'approche. 


La démonstration d’amarrage automatique s’est faite sur un bateau de 20 mètres. © Volvo Penta

Un kit adaptable pour certains bateaux

Selon Volvo, le dispositif est en mesure de réagir en millisecondes pour compenser des changements de conditions de ventvent ou de mer. Et si nécessaire, le processus d'amarrage peut être stoppé, le système se chargeant alors de maintenir le navire dans une position stationnaire.

Volvo compte commercialiser sa solution à partir de 2020 notamment sous la forme d'un kit adaptable pour des bateaux à moteur compatibles. À long terme, le constructeur estime que cette technologie pourrait intéresser les ports et les marinas pour un déploiement à grande échelle.