La batterie d'honneur de l'artillerie installée sur l'esplanade des Invalides en train de tirer la salve de 21 coups de canon en honneur du nouveau président de la République française. © Thesupermat, Wikimedia commons, CC 3.0

Sciences

Les étranges pouvoirs du nombre vingt-et-un

Question/RéponseClassé sous :Mathématiques , canon , nombre

Le salut au canon, ou le tir de vingt-et-un coups de canon marque un honneur, ou permet de célébrer un événement triste ou joyeux. D'où vient cette tradition ? 

Le nombre vingt-et-un, trois fois sept, se trouve dans plusieurs occurrences plus ou moins étranges en France et dans d'autres pays. En particulier, on tire vingt-et-un coups de canon à l'avènement d'un nouveau président de la République ou la réception de chefs d'État.

Question : Pourquoi ces vingt-et-un coups de canon ?

Et dans quelles circonstances retrouve-t-on ce nombre vingt-et-un ?

Les artilleurs posant sur l'esplanade des Invalides après le tir de la salve de 21 coups de canon en l'honneur du nouveau président de la République française. © Thesupermat, Wikimedia commons, CC 3.0

Réponse :

Avant le général de Gaulle, le nombre de coups de canon était égal à 101, équivalent d'une multitude et qui se trouve de plus être un nombre premier. Il a préféré le remplacer par 21, probablement par souci d'économie, mais il n'a sans doute pas choisi un multiple de sept par hasard, puisque sept est souvent considéré par les amateurs d'ésotérisme comme le nombre magique entre tous.

Plusieurs nombres de coups de canon sont utilisés de par le monde mais, comme pour les roses qu'un homme offre à une femme, ils sont toujours impairs. Les raisons données varient tellement selon les sources que nous renonçons à toutes les donner. Il semblerait qu'en ces occurrences, les nombres pairs seraient des symboles néfastes ou même de mort.

Un étrange ballet

D'autre part, le nombre 21 fait partie du protocole américain où, en plus des 21 coups de canon pour accueillir les chefs d'État, nous le retrouvons dans l'étrange ballet devant la tombe des soldats inconnus, à Washington. Pendant une heure en hiver et une demi-heure en été, une sentinelle y effectue sans relâche le cérémonial suivant : le soldat marche 21 pas devant la tombe, au 21e pas, il se tourne et fait face à la tombe pendant 21 secondes, il se tourne ensuite et change son fusil d'épaule, après 21 secondes, il recommence... Et ainsi de suite.

Le poids de l’âme

Par ailleurs, selon Duncan MacDougall (1866 - 1920), un médecin américain, à notre mort, nous perdrions 21 grammes, pas plus, pas moins... Et cela représenterait le poids de l'âme. Étrange idée qui mêle matérialisme et idéalisme ! Le scientifique matérialiste doutera que l'on puisse voir une différence de poids de moins d'un millième avec une balance, même précise. La personne plus portée sur la spiritualité devrait douter que l'âme ait un quelconque poids ! Dans cet esprit spirituo-matérialiste, pourquoi ne pas vouloir peser Dieu pour prouver son existence ?

En savoir plus sur Hervé Lehning

Normalien et agrégé de mathématiques, Hervé Lehning a enseigné sa discipline une bonne quarantaine d'années. Fou de cryptographie, membre de l'Association des réservistes du chiffre et de la sécurité de l'information, il a en particulier percé les secrets de la boîte à chiffrer d'Henri II. 

À découvrir également : L'univers des codes secrets de l'Antiquité à Internet paru en 2012 chez Ixelles.

Abonnez-vous à la lettre d'information Mathématiques amusantes : chaque semaine, Futura traite une question de mathématique pour le plaisir des 7 à 77 ans. Toutes nos lettres d’information

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !