Les possédées pendant leurs crises de délires. © Erica Guilane-Nachez, Fotolia

Sciences

Quelle est l'histoire des possédées de Loudun au XVIIe siècle ?

Question/RéponseClassé sous :histoire , XVIIe siècle , Possédées de Loudun

L'affaire des possédées de Loudun, connue également sous le nom d'affaire des démons de Loudun, est une grande chasse aux sorcières orchestrée par le cardinal de Richelieu dans les années 1630.

L'affaire des possédées de Loudun éclate en septembre 1632. Plusieurs religieuses du couvent des ursulines de Loudun (parmi lesquelles la supérieure, Jeanne des Anges), agitées de convulsions, affirment avoir entendu la voix de leur confesseur, récemment décédé. Le 7 octobre, elles disent avoir distingué un fantôme, et reconnu le curé de la ville, Urbain Grandier. Le prêtre, auteur d'un violent pamphlet contre Richelieu et connu pour sa tolérance envers les protestants, est accusé de les avoir ensorcelées.

L'affaire des possédées de Loudun, et le prétendu pacte de Grandier avec le diable © Attribué à Urbain Grandier, Wikimedia Commons, Domaine public

Les conséquences de l'affaire des possédées de Loudun

L'affaire des possédées de Loudun s'accompagne d'une série d'exorcismes. Les sœurs sont examinées : on cherche sur leur peau (sans succès) la marque du diable. Urbain Grandier est jugé lors d'un procès en sorcellerie ordonné par Jean Martin de Laubardemont, un parent de mère Jeanne des Anges. Le prêtre est condamné à mort, torturé puis brûlé en 1634. Les crises de possession se poursuivent après sa mort : elles ne s'achèveront qu'en 1637. Cette affaire provoque la conversion de nombreux huguenots.

À savoir

Les ursulines ont été suspectées d'avoir orchestré cette affaire pour toucher la pension que le roi octroyait aux communautés religieuses qui étaient reconnues possédées. Elles étaient ainsi dédommagées du manque à gagner provoqué par leur mauvaise réputation.

Abonnez-vous à la lettre d'information Histoire(s) : chaque semaine, Futura vous propose de remonter le temps.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi