Tableau de François Dubois représentant le massacre de la Saint-Barthélemy. © François Dubois, Wikimedia Commons, DP

Sciences

Quelle est l'origine du massacre de la Saint-Barthélemy ?

Question/RéponseClassé sous :histoire , Renaissance , massacre de la Saint-Barthélémy

Le massacre de la Saint-Barthélemy, la nuit du 24 août 1572, est le point d'orgue de la crise qui oppose les élites catholiques aux élites protestantes. Sur fond de conflits politiques et religieux, les catholiques massacrent plus de 3.000 protestants à Paris. Ces assassinats ciblés se répandent ensuite dans plusieurs villes de France. Au total, près de 15.000 protestants sont éliminés.

En 1572, les relations entre catholiques et protestants semblent s'être apaisées depuis la signature du traité de paix de Saint-Germain-en-Laye, le 8 août 1570.

Le mariage entre Henri de Navarre et Marguerite de Valois

Le mariage entre le chef protestant Henri de Navarre (futur Henri IV, roi de France) et la princesse catholique Marguerite de Valois (aussi appelée Marguerite de France et surnommée la reine Margot), le 18 août 1572, est censé sceller cette réconciliation.

Le mariage entre le chef protestant Henri de Navarre (futur Henri IV, roi de France) et la princesse catholique Marguerite de Valois, le 18 août 1572, est censé sceller la réconciliation entre catholiques et protestants. © Wikimedia Commons, DP

Une paix fragile entre catholiques et protestants

Cependant, les animosités restent vivaces et certains catholiques refusent toute tentative de rapprochement. Le 22 août 1572, l'amiral de Coligny, chef des protestants, échappe à une tentative d'assassinat. À la suite de cela, le roi Charles IX et sa mère, Catherine de Médicis, craignent des représailles et décident de tuer tous les chefs protestants, à l'exception du roi de Navarre et du prince de Condé.

Le massacre de la Saint-Barthélemy, en 1572, une tuerie généralisée

Si l'élimination des élites protestantes s'est faite sur ordre royal, le massacre de la population huguenote qui s'est déclenché la nuit du 24 août 1572, à la Saint-Barthélemy, résulte d'une vieille haine de la population catholique entretenue envers les protestants. Paris est le lieu où se déroule le plus grand massacre de protestants.

Les catholiques se livrent à une tuerie systématique de tous les protestants, quel que soit leur âge. Malgré les appels du roi au calme et à la clémence, la tuerie dure plusieurs jours et s'étend à d'autres villes du royaume.

À savoir : au cours des massacres de la Saint-Barthélemy, qui se sont déroulés à Paris, un macabre rituel était mis en place : les cadavres étaient regroupés, dénudés puis jetés dans la Seine.

Cela vous intéressera aussi