Une petite averse qui tombe sur votre jardin par un doux matin de printemps et c'est tout un monde qui est bouleversé. Pour la fourmifourmi, la flaque qui mouille à peine vos chaussures représente tout un océan d'eau. Une question d'échelle. Et la Japonaise Miki Asai, passionnée de macrophotographie, l'a bien compris. Ce qui se passe à l'abri de nos regardsregards est fascinant.

Alors selon vous, cette fourmi aventureuse parviendra-t-elle à rejoindre l'autre rive de ce détroit formé par la pluie ? Un galet après l'autre, c'est ainsi que l'insecteinsecte semble condamné à envisager son avenir. © Miki Asai, Tous droits réservés