Sciences

Enfant prodige et oeuvre d'art

Dossier - Les couleurs
DossierClassé sous :Physique , Biologie , couleurs

-

Les couleurs, ces sensations si mystérieuses pour l'homme, sont en fait révélées à chacun de nous de façon particulière. Nous avons tous notre vision des couleurs. Venez découvrir comment apprendre et jouer avec les couleurs !

  
DossiersLes couleurs
 

Aujourd'hui de jeunes prodiges manient d'instinct la couleur avec dextérité (vu-à-la-télé), ce qui pourrait laisser supposer que ce que je viens d' écrire est faux !

Pour relativiser le propos, j'aimerais montrer trois réalisations prises parmi des centaines d'autres et réalisées spontanément, en quelque minutes, sans préparation, par des adolescents en soin à l'Espace Arthur dans l' Hopital de la Timone à Marseille. Depuis presque trois ans, toutes les semaines, j'anime un « atelier couleur » pour ces jeunes en difficultés qui séjournent là quelques mois.

Pour capter leur attention et faciliter leur mise en action, je leur demande de prendre une feuille de papier à dessin (blanche ou couleur) au hasard, puis n'importe quelle « couleurs » (gouache, acrylique, encre, pastels, crayons, feutres à disposition sur la table). L'objet de l'atelier étant, avec un outil quelconque (pinceau, doigt, papier, ...), faire n'importe quoi, se laisser aller dans les choix, dans les gestes et créer, sans réfléchir, un ensemble coloré.

Très souvent, le mélange direct des couleurs sur le papier et le geste non calculé, non retenu, spontané engendre le beau et, faisant n'importe quoi, il n'y a pas compétition donc pas de retenue par peur d'être nul. Devant une réussite le sourire vient aux lèvres. L'action sans but au départ prend, pour la plupart, quelqu'intérêt au fil des semaines.

Indiscutablement certains sont plus doués que d'autres, souvent l'émotion émane de leur création, mais tous ont réalisé au moins une ou deux fois l'oeuvre étonnante et belle. Fruit du hasard ? peut-être, mais pas seulement ou pas toujours..

Voici les réalisations des trois ados :

Difficile de juger ces trois oeuvres, quelles références, quels critères évoquer ? Ça plaît ou ça ne plaît pas, affaire de coeur.. Peut-être qu'un oeil averti, un oeil ayant la connaissance, l'expérience de la couleur et des compositions colorées, .

Voici deux oeuvres de deux grands peintres que j'ai choisis pour leurs créations non figuratives où la perception des couleurs n'est pas perturbée par l'intellectualisation que provoque la reconnaissance d'une forme. J'ai admiré de nombreuses oeuvres (pas des reproductions !) de ces peintres s' exprimant dans des registres très différents.

Par ailleurs, je suis sûr de leur sincérité, ils sont grands mais pas assez connus.

Le simple regard des couleurs dans l'art (mais aussi dans la nature) peut amener à une jubilation plus intense si l'on en a beaucoup regardées et étudiées. Alors que dire pour le peintre ?

J'ai volontairement polarisé mon propos sur la seule perception des couleurs, sachant très bien qu'en art interviennent les traits, les formes, les contrastes la matière, le support, l'environnement et que ces composantes forment un ensemble que l'artiste doit rendre cohérent.Cet article sur les couleurs privilégie bien sûr les ouvres où la composante couleur est prépondérantes.

Et les enfants prodiges aujourd'hui ?

C'est peut-être devenu possible pour un enfant très doué qui peut acquérir, par ses proches, de sérieuses connaissances sur les couleurs.

J'ai cherché sur le web, il y a des peintres prodiges annoncés et j'ai regardé leur production. Je suis perplexe, je n'ai vu que des reproductions, mais avec mon expérience de peintre et celle acquise auprès des adolescents de l'Espace Arthur, je pense que la couleur n'est pas leur priorité et qu' ils sont dans un monde un peu trop « marketing ». Je ne peux, pour l'instant, rien affirmer de probant.

Je vous laisse méditer ces quelques pages et vous livre ma conclusion au sujet des couleurs. Le « n'importe quoi », à la portée de tous, peut donner l'illusion et même plaire à n'importe qui, mais l'oeuvre d'art nécessite acharnement, donc motivation, donc amour des couleurs et demande beaucoup de temps.

L'artiste peintre, aujourd'hui, n'est pas le seul à vivre la couleur. Pour tous, leur perception est améliorée par leur connaissance physique et l' entraînement à leur vision. La communication est rendue possible avec un minimum de connaissance « scientifique » du phénomène couleur.

Vos commentaires sur cet article « Couleurs » seront les bienvenus : couleurs@chalagam.com