Sciences

Conclusion

Dossier - L’ozone au coeur de la chimie atmosphérique
DossierClassé sous :chimie , ozone , atmosphère

-

L'ozone est une molécule remarquable. Tout à la fois poison et protecteur de la de vie continentale, cette molécule caractérise à elle seule toute la chimie atmosphérique. Fortement oxydante, elle dégrade dans les basses couches de l’atmosphère la matière organique et nuit au bon fonctionnement du vivant. Absorbeur du rayonnement ultra violet dans la haute atmosphère, elle protège les organismes terrestres de ce rayonnement au pouvoir destructeur. Cette ambivalence en fait une molécule fascinante.

  
DossiersL’ozone au coeur de la chimie atmosphérique
 

Pour le chimiste de l'atmosphère, l'ozone est une molécule fascinante. Source de vie terrestre quand elle se trouve dans la haute atmosphère, elle devient néfaste pour les organismes vivants dans les basses couches de l'atmosphère et son accroissement contribue à l'augmentation de l'effet de serreEt pourtant ... Sans ozone, notre atmosphère ne serait pas nettoyée aussi efficacement qu'elle ne l'est par le radical OH.

C'est cette ambivalence qui donne à cette molécule tout son attrait. Comprendre sa composition isotopique, sa formation, sa destruction, c'est comprendre le fonctionnement du réacteur chimique atmosphérique. Elle est le cœur de ce système et au cœur des préoccupations des chimistes de l'atmosphère.

Elle résume à elle seule l'originalité de l'atmosphère terrestre et sa mise en évidence dans l'atmosphère d'une autre planète pourrait bien constituer une preuve de l'existence de vie extraterrestre, ou tout du moins un environnement propice à son éclosion.