Cela vous intéressera aussi

C'est l'ensemble de la surface portante d'un aéronefaéronef. Pour un avion, ce sont les ailes ; pour un hélicoptèrehélicoptère, ce sont les pales. Dans ce deuxième cas, on parle de voilure tournante.

Les ailes d'une voilure constituent l'essentiel des surfaces portantes d'un avion. L'aile se déplaçant dans l'airair est dite en mouvementmouvement relatif ; le courant ou écoulement d'air qui entoure l'aile en mouvement est appelé mouvement relatif (vecteur v).

Les forces aérodynamiques qui s'appliquent sur l'aile pendant son déplacement dans l'aire sont :
- la portanceportance (Rz), force perpendiculaire au ventvent relatif, qui, étant l'effet résultant de l'ensemble des pressionspressions qui s'exercent sur une aile en déplacement dans l'air, représente la composante 'utile" ;
- la traînée (Rx), force qui, par définition, s'oppose à l'avancement de tout corps plongé dans un liquideliquide, et qui représente la composante "nuisible".

C'est leur résultante, dite résultante aérodynamique (R), qui détermine finalement la sustentation de l'avion.