Un système héliocentrique est centré sur le Soleil. © Federico Respini, Unsplash

Sciences

Héliocentrique

DéfinitionClassé sous :Univers , modèle héliocentrique , système géocentrique

D'un point de vue étymologique, le terme héliocentrique se rapporte à un système de référence centré sur le Soleil. En astronomie, il se rapporte à une théorie qui place le Soleil au centre de l'univers. Il s'oppose alors au terme géocentrique qui est, de son côté, rattaché à une théorie qui place la Terre au centre de l’univers.

Dans l'antiquité, plusieurs penseurs entrevoient la possibilité que la Terre ne constitue pas un objet immobile, placé au centre de notre univers. Plus tard, c'est Copernic qui propose le premier véritable modèle héliocentrique dans son ouvrage De revolutionibus orbium caelestium publié en 1543. Il avance alors que les mouvements des planètes, y compris celui de la Terre, sont centrés sur le Soleil.

Le système héliocentrique décrit dans l’ouvrage de Copernic. © HB, Wikipedia, Domaine public

Le Soleil au centre du cosmos ?

Les conclusions de Copernic reposent alors sur le simple fait que son modèle apparaît plus simple, logique et harmonieux. Et c'est bien plus tard, à Galilée et à sa lunette que reviennent les observations astronomiques et premiers principes mécaniques qui prouvent la validité de ce modèle héliocentrique.

Mais longtemps, cette représentation du monde fut combattue, notamment par les religions. Au XVIIe siècle, les lois de Newton — qui apportent de la précision aux lois empiriques de Kepler — et de nouvelles observations permettent d'asseoir le modèle. Cependant, il faudra encore attendre le XXe siècle pour que le Soleil perde sa place au centre de l'univers et devienne une étoile parmi des dizaines de milliards d'autres au sein d'une galaxie.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi