Cela vous intéressera aussi

La superfluidité est l'abaissement brutal de la viscositéviscosité associée à une élévation de la conductivité thermiqueconductivité thermique du corps. En dessous d'une certaine température, la viscosité, qui est liée aux chocs moléculaires, décroît brutalement, comme EinsteinEinstein l'a expliqué le premier. Les superfluides s'écoulent dès lors sans frottement.

La superfluidité de l'héliumhélium ordinaire (IV), liquideliquide quantique composé de bosonsbosons, se manifeste en dessous de 2 kelvinskelvins. Ce phénomène de nature quantique qui se manifeste à l'échelle macroscopique est connu depuis 1938 (Kapitsa, Prix Nobel 1978). La découverte de la superfluidité de l'hélium III (fermionfermion) a valu à le Prix Nobel à David Mac Lee, Robert C. Richardson et Douglas D. Osherhoff (1972).

La superfluidité présente diverses similitudes avec la supraconductivitésupraconductivité (formation de paires de Cooper).