Cela vous intéressera aussi

Formé par la lente décroissance radioactive de l'uraniumuranium, le protactinium est l'un des éléments naturels les plus rares et les plus coûteux sur TerreTerre.

Généralités

  • Symbole : Pa
  • Numéro atomique : 91
  • Électrons par niveau d'énergieénergie : 2, 8, 18, 32, 20, 9, 2
  • Masse atomique : 231,03588 u
  • Isotopes les plus stables : 231Pa avec une demi-viedemi-vie de 32.760 ans (100 %)
  • Série : actinides
  • Groupe, période, bloc : L/A, 7, f
  • Densité : 15,37
  • Point de fusionfusion : 1.572 °C
  • Point d'ébullition : 4.026,85 °C

Historique du protactinium

La découverte du protactinium a eu lieu en deux temps. L'isotopeisotope 234 a été découvert en 1913 par Fajans et Göhring, et l'isotope 231 en 1918 par Hahn et Meitner. L'isolationisolation du métalmétal, elle, date de 1934.

Propriétés du protactinium

Le protactinium se présente sous la forme d'un métal argenté assez dense. Ses propriétés sont pour la plupart intermédiaires entre le thoriumthorium et l'uranium, ses voisins sur la septième ligne du tableau périodiquetableau périodique. Il réagit facilement avec l'oxygèneoxygène, la vapeur d'eau et les acidesacides, mais pas avec les métaux alcalins. Ce métal devient supraconducteursupraconducteur en dessous de 1,4 K.

Utilisation du protactinium

Malgré les nombreuses utilisations du thorium et de l'uranium, le protactinium, lui, est dépourvu d'applicationsapplications industrielles. Sa rareté et sa forte radioactivitéradioactivité n'y encouragent d'ailleurs guère.

Toxicité du protactinium

Parce qu'il émet un rayonnement alpha particulièrement intense, le protactinium 231 est considéré comme encore plus radiotoxique que le plutoniumplutonium 238 par ingestioningestion (0,71 μSv/Bq pour un adulte) et par inhalationinhalation (jusqu'à 140 μSv/Bq pour un adulte).