Cela vous intéressera aussi

[EN VIDÉO] Interview : la Terre menacée par des astéroïdes ? Depuis quelques années les scientifiques étudient la menace possible des géocroiseurs pour notre Planète. À l’image du scénario de l’extinction des dinosaures, ces astéroïdes sont-ils une menace pour la vie sur Terre ? Futura-Sciences a interviewé Jean-Pierre Luminet, astrophysicien de renom, afin d’en savoir plus.

Le Meteor Crater est un célèbre et spectaculaire cratère d'impact formé il y a environ 50.000 ans, au PléistocènePléistocène, par une météoritemétéorite ferreuse riche en nickelnickel. Son diamètre devait être d'environ 50 mètres.

Le cratère est situé à environ 60 kilomètres à l'est de Flagstaff, en Arizona, et mesure entre 1.200 et 1.400 mètres de diamètre pour une profondeur de 190 mètres. Durant les années 1960, il a servi de terrain d'entraînement aux astronautesastronautes de la NasaNasa qui devaient participer aux missions lunaires ApolloApollo.

Meteor Crater est aussi appelé cratère Barringer, en souvenir de l'ingénieur des mines Daniel Moreau Barringer qui acheta le site en 1903, pensant qu'il cachait une immense mine de ferfer. Il fut le premier à comprendre qu'il ne s'agissait pas d'un cratère d'origine volcanique mais bien d'un astroblèmeastroblème.


Un survol en drone du Meteor Crater. © Dashcam Viewer

Une énergie dégagée équivalente à 150 bombes d’Hiroshima

Les chercheurs ont trouvé dans la région quelques sidérites, dont celle de Canyon Diablo. Au total, environ 30 tonnes de ces météorites vestiges ont été collectées, provenant toutes d'un corps qui devait peser quelque 300.000 tonnes. Elles ont été largement vaporisées par une explosion équivalente à 2,5 mégatonnes de TNTTNT, soit 150 fois la puissance de la bombe d'Hiroshima, d'après des simulations et estimations. L'évènement qui éjecta du sol environ 175 millions de tonnes de roches - dont des blocs de roche calcairecalcaire pesant plus de 30 tonnes qui ont été retrouvées sur une étendue de 260 km-, n'a probablement pas été vu par des êtres humains car les dates du début du peuplement de l'Amérique du Nord, antérieure à 30.000 ans tout au plus, sont très contestées.

Un échantillon de la météorite de Canyon Diablo. © cc by sa 25 Geoffrey Notkin

Un échantillon de la météorite de Canyon Diablo. © cc by sa 25 Geoffrey Notkin