Une centrale solairecentrale solaire a ouvert ses portesportes vendredi dernier à Tchernobyl, en Ukraine, où un réacteur nucléaire explosait il y a 30 ans, provoquant une catastrophe sans précédent. En montant le projet Solar Chernobyl, les entreprises ukrainienne et allemande Rodina et Enerparc AGAG ont pris l'initiative de revaloriser le site contaminé et déserté grâce à une installation de 3.800 panneaux solaires capable d'alimenter en électricité 2.000 logements.

Avec ses 3.800 panneaux, la centrale solaire de Tchernobyl délivre une puissance de 1 MW. © Solar Chernobyl

Avec ses 3.800 panneaux, la centrale solaire de Tchernobyl délivre une puissance de 1 MW. © Solar Chernobyl

La centrale solaire aura coûté 1,2 million d'euros, un investissement qui s'inscrit dans une démarche de transition énergétiquetransition énergétique mais aussi de responsabilité sociale : le projet met effectivement un point d'honneur à exploiter des énergies renouvelablesénergies renouvelables là où la production d'électricité a autrefois détruit la nature et la vie de la population. « Ce n'est pas une autre centrale solaire banale, déclare le directeur général de Solar Chernobyl LLCLLC Evhen Variagin, dans des propos rapportés par Reuters. C'est difficile de négliger la portée symbolique de ce projet-là en particulier. »