Sur des images l’Interface Region Imaging Spectrograph (IRIS) de la Nasa, des astronomes ont observé des nanojets dans la couronne de notre Soleil. © Cobalt, Adobe Stock
Sciences

Des nanojets dans l’atmosphère du Soleil

ActualitéClassé sous :soleil , nanojets , nanoflares

-

[EN VIDÉO] Des nanojets dans l’atmosphère du Soleil  Pourquoi l’atmosphère de notre Soleil est-elle aussi chaude ? C’est la question que se posent les astronomes depuis des décennies. Et en septembre 2020, les astronomes rapportent avoir observé pour la première fois, des nanojets qui pourraient tout expliquer. 

Pourquoi l’atmosphère de notre Soleil est-elle aussi chaude ? C’est la question que se posent les astronomes depuis des décennies. Et en septembre 2020, les astronomes rapportent avoir observé pour la première fois, des nanojets qui pourraient tout expliquer.

C’est arrivé en avril 2014. L’Interface Region Imaging Spectrograph (IRIS) de la Nasa était alors finement réglé pour zoomer sur une région particulière de l’atmosphère du Soleil. Et il y a observé des nanojets, au cœur même d’une pluie coronale.

Ces éclairs de lumière très brillants se déplaçaient perpendiculairement aux structures magnétiques de l’atmosphère de notre étoile. Comme autant de preuves directes que la reconnexion des lignes de champ magnétique dans la couronne solaire entraîne des sursauts d’énergie, des nanoflares, susceptibles d’en faire monter la température.

En 15 minutes seulement, le plasma froid remplissant la région a été chauffé à des millions de degrés. Il reste maintenant aux astronomes à préciser notamment à quelle fréquence et les conditions dans lesquelles ces tempêtes de nanojets apparaissent.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour. Toutes nos lettres d’information

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !