Selon des chercheurs, le Docteur Seuss se serait largement inspiré du Patas pour créer le personnage du Lorax. © Sawbear, Fotolia

Sciences

Science décalée : le Lorax, ce drôle d’animal fictif, aurait été retrouvé

ActualitéClassé sous :science décalée , Lorax , Docteur Seuss

Une fourrure orange et une moustache proéminente. Un air renfrogné, mais tellement craquant. C'est le Lorax. Un animal fictif tout droit sorti de l'imagination débordante de Theodor Seuss Geisel, alias Docteur Seuss. C'est du moins ce que l'on pensait jusqu'à aujourd'hui.

Près de 500 millions d'ouvrages vendus dans le monde ! C'est le palmarès incroyable qu'affiche le Docteur Seuss. La spécialité de cet auteur américain à succès : les histoires pour enfants, poétiques et morales. Quelque part entre Jean de La Fontaine et Walt Disney. Parmi ses adaptations cinéma les plus connues : le Grinch, Horton et... Le Lorax.

Le Lorax, pour ceux qui ne le connaissent pas, c'est un petit personnage grinçant et autoritaire. Mais quand même très mignon, avec sa fourrure orange et sa grande moustache. Le Lorax, c'est surtout un petit bonhomme qui « parle pour les arbres ». Les arbres Truffula, tout particulièrement. Des arbres menacés par la cupidité des hommes.

Aujourd'hui, des chercheurs affirment que cette histoire est beaucoup moins fictive qu'elle n'y paraît. En 1970, à la période où il écrivait son roman, le Docteur Seuss visitait en effet le Kenya. Et il se trouve qu'au Kenya, vit un singe qui, à première vue, ressemble étrangement... au Lorax. Le Patas. Un signe que l'on connaît aussi sous le nom de singe roux.

Le Lorax sur un arbre Truffula tels qu’imaginés par le Docteur Seuss. © Nathaniel Dominy, Dartmouth College

Des ressemblances physiques et comportementales

Pour démontrer la ressemblance physique, les chercheurs ont fait appel à un logiciel qui permet de repérer les similitudes faciales entre races de singes. Résultat : les visages de deux singes ressemblent à celui du Lorax, celui du singe bleu et celui du Patas. Mais les chercheurs notent d'autres similitudes qui rapprochent le Lorax du Patas comme la posture debout que le Patas adopte souvent.

Le Patas est par ailleurs largement dépendant de l'acacia siffleur. Un arbre dont les fruits, les fourmis qui y trouvent refuge et la gomme constituent l'essentiel de sa nourriture. Un arbre aussi, menacé de disparition par les activités humaines. Tout comme le sont les arbres Truffula de l'histoire du Docteur Seuss. Une coïncidence qui pour les chercheurs impliqués dans l'étude ne peut en être une. Et qui déloge le Lorax de son rang d'observateur agacé pour le propulser dans celui d'acteur impliqué de son écosystème.

Ainsi, certains jugent que la découverte pourrait nuire au message véhiculé par l'histoire en faisant passer le Lorax pour un simple consommateur désireux de défendre son propre intérêt. Le roman du Docteur Seuss quant à lui, s'achève sur une note optimiste. La dégradation de l'environnement peut être inversée et les écosystèmes restaurés. Et les chercheurs espèrent bien que leur étude mettra le Patas et son environnement dans la lumière et déclenchera une prise de conscience qui encouragera sa conservation.

  • Le Lorax est un drôle de petit animal fictif inventé par le Docteur Seuss dans les années 1970.
  • Des chercheurs concluent aujourd’hui qu’il est largement inspiré d’un singe qui vit au Kenya, le Patas.
  • Quant aux arbres Truffula, ces arbres si chers au cœur du Lorax, il pourrait s’agir d’acacias siffleurs dont le Patas se nourrit largement.
Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi

Protéger les singes d’Afrique grâce à la technologie  Jane Goodall a dédié sa vie à l’étude et la protection des primates. Aujourd’hui son institut travaille quotidiennement sur des projets utilisant la technologie moderne pour mieux préserver l’environnement. Dans la jungle, les tablettes et smartphones se découvrent ainsi une autre utilité, comme vous pourrez le voir durant cette vidéo.