Sciences

Un nouveau procédé d'imagerie pour la tomographie des arbres

ActualitéClassé sous :recherche , algorithme , tomographie

Lors de l'écriture de son mémoire à la Fachhochschule de Giessen-Friedberg (Hesse), dans le département de mathématiques, sciences naturelles et informatique, Andréas Kraft a développé un algorithme qui permet d'obtenir des images bien plus informatives pour la tomographie des arbres.

Un nouveau procédé d'imagerie pour la tomographie des arbres

Le tomographe à impulsions est composé de capteurs contenant des micropuces, reliés entre eux et à un ordinateur portable par un câble, et placés autour de l'arbre. Un coup porté à l'aide d'une petite tige de métal sur l'un des capteurs propage une onde sonore à travers l'arbre. On mesure ensuite le temps que met cette onde sonore pour arriver aux autres capteurs, sachant qu'elle se propage plus rapidement à travers un bois dur et en bonne santé qu'à travers un bois mort. Les données sont alors transférées dans l'ordinateur, qui génère une image de la coupe de l'arbre.

L'étudiant en informatique Andréas Kraft à formulé un algorithme compliqué qui permet d'obtenir une représentation de surface claire, mais aussi -en utilisant plusieurs séries de capteurs- une représentation en trois dimensions de l'état de santé d'un arbre. Ce procédé permet de rendre compte de l'état de santé d'un arbre rapidement, à moindre coût et sans dégâts.

Le système complet, baptise "Arbotom", à un coût d'environ 10.000 euros, et pourrait s'avérer utile pour les communes soucieuses de la sécurité de leurs rues et de leurs parcs.

Cela vous intéressera aussi