Sciences

L'Earth Simulator au secours des nanotubes de carbone

ActualitéClassé sous :recherche

-

Une équipe de scientifiques japonais et américains venant d'universités et d'industries privées a été formée dans le but d'avoir une connaissance plus poussée des propriétés des nanotubes de carbone en faisant appel au Earth Simulator, l'ordinateur le plus rapide du monde.

Le groupe est composé de treize scientifiques venant de douze instituts de recherches des deux pays ; sont notamment inclus Morinobu Endo de l'Université de Shinshu, Hisanori Shinohara de l'Université de Nagoya et Yoshiyuki Miyamoto de la compagnie NEC. En microélectronique par exemple, les nanotubes de carbone pourraient améliorer les performances des puces pour le transfert de chaleur, et justement l'un des projets de recherche de l'équipe concerne l'aptitude aux nanotubes à conduire la chaleur.

Les scientifiques prévoient également d'utiliser l'Earth Simulator afin de conduire des recherches théoriques sur les propriétés du "superdiamant", élaboré à partir des nanotubes. Le superdiamant est un matériau extrêmement dur très résistant à la chaleur, qui pourrait avoir un large champ d'applications. L'ordinateur est si puissant que le groupe de chercheurs pourra faire la simulation et les calculs en un jour seulement, au lieu des mois requis par un ordinateur traditionnel.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi