Cela vous intéressera aussi

Cela fait vingt ans que les chercheurs du monde entier testent des formules, des modes opératoires et des moléculesmolécules afin d'obtenir un polymère supraconducteur. Et ce sont les chercheurs Christian Kloc, Zhenan Bao et Ananth Dodabalapur des laboratoires Bell qui y sont arrivés. Pour réaliser cette prouesse, ils n'ont pas utilisé de dopants afin d'arracher les électronsélectrons au substratsubstrat. Ils ont utilisé un polymèrepolymère de structure particulière, le polythiophène, qu'ils ont déposé en couche mince sur un substrat d'aluminealumine ou d'or. Le résultat forme un transistor à effet de champ. En dessous de 4 degrés KelvinKelvin (environ -270°C), les électrons sont arrachés du polymère, qui devient conducteur d'électricité puis supraconducteursupraconducteur (il conduit l'électricité sans perte d'énergieénergie et sans dissiper de chaleurchaleur). " Si l'on modifie la structure de la molécule, et que l'on ajoute des impuretés, il est possible d'en améliorer les performances ", commente Zhenan Bao. On obtiendra alors un supraconducteur à prix relativement réduit.

Equipe ayant mis au point le polymère supraconducteur :