Concernant La Joconde et selon les chercheurs de l’université de Bielefeld (Allemagne), l’effet Mona Lisa rapporté par les visiteurs du Louvre illustrerait simplement le fort désir que nous avons d’être le centre de l’attention de quelqu’un d’autre. © janeb13, Pixabay, CC0 Creative Commons

Sciences

Effet Mona Lisa : non, La Joconde ne vous suit pas des yeux !

ActualitéClassé sous :physique , La Joconde , Léonard de Vinci

Peint au XVIe siècle par Leonard de Vinci, le portrait de Mona Lisa continue de titiller la curiosité des chercheurs. Et une équipe nous suggère aujourd’hui de débaptiser le fameux effet Mona Lisa. Car il ne se produit pas avec la Joconde.

L’effet Mona Lisa, c’est cette impression que l’on peut avoir, face à certains tableaux, que les personnages qu’ils représentent nous suivent des yeux lorsque l’on se déplace. Un effet baptisé d’après le nom de la célèbre Joconde. Mais des chercheurs de l’université de Bielefeld (Allemagne) prétendent aujourd’hui que ce phénomène, paradoxalement, ne se produit pas avec la Mona Lisa de Léonard de Vinci !

Depuis les années 1960, les chercheurs savent que nous savons nous montrer particulièrement doués lorsqu’il s’agit de dire si oui ou non quelqu’un nous fixe du regard. Y compris lorsque ce quelqu’un n’est qu’un personnage sur une photo ou un tableau. Et ce, même si nous ne nous tenons pas directement face à l’image. Les chercheurs ont pu le vérifier.

Le zoom le plus large (30 %, en haut) et le plus étroit (70 %, en bas) des sections de l’image de La Joconde utilisées comme stimuli dans les expériences mises en œuvre par les chercheurs de l’université de Bielefeld (Allemagne). © Gernot Horstmann, Université de Bielefeld

La Joconde regarde trop à droite

Pour que l’effet se produise, il a aussi été démontré que le regard du personnage peint doit se projeter dans un angle maximum de 5° – pour une distance d’observation classique – par rapport à la normale du tableau. Les chercheurs de l’université de Bielefeld se sont demandé si c’était vraiment le cas de La Joconde.

Pour en avoir le cœur net, ils ont demandé à des volontaires d’évaluer la direction de son regard. Et pour être sûrs que les traits de son visage n’introduisent aucun biais, ce sont des coupes du portrait qui ont été présentées. Le résultat est sans appel : le regard envoûtant de Mona Lisa s’oriente sur la droite de l’observateur avec un angle moyen de 15,4°. Beaucoup trop pour déclencher la sensation d’être suivi des yeux !

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi

Léonard De Vinci, l'homme qui voulait tout savoir  Esprit universel né trop tôt pour pouvoir exploiter son génie dans toute sa mesure, Léonard de Vinci est un mythe dont certaines prouesses sont encore mal connues du grand public.