Une vue d'artiste de Makémaké et de sa lune MK2. © Nasa, Esa et A. Parker (Southwest Research Institute)

Sciences

Hubble voit une lune autour de Makémaké

ActualitéClassé sous :objet de Kuiper , Makemake , Hubble

Makémaké est une planète naine nichée dans la ceinture de Kuiper et découverte par le prolifique Mike Brown, qui a annoncé récemment l'existence possible d'une neuvième planète. Hubble révèle aujourd'hui que Makémaké a aussi une lune, comme ses cousines Pluton et Éris.

Tous les astronomes le savent : mesurer les caractéristiques de l'orbite d'un corps autour d'un autre est un bon moyen d'estimer la masse du second. Si son rayon est connu, alors on peut obtenir sa densité et donc des renseignements précieux sur sa composition. Ainsi, quand la lune principale de Pluton - Charon -, a été découverte en 1978, les astronomes ont réalisé que sa masse avait été largement surestimée (de plusieurs centaines de fois).

En l'absence d'une mission comme New Horizons à destination des cinq objets reconnus comme planètes naines par l'UAI, à savoir Cérès, Pluton, Hauméa, Makémaké et Éris, les chercheurs tentent de découvrir des lunes autour de ces corps célestes. Depuis un certain temps, les recherches se focalisaient sur Makémaké, deuxième corps le plus brillant de la ceinture de Kuiper, après Pluton.

Sur l'image de gauche prise par Hubble on voit Makémaké, qui est environ 1.300 fois plus brillante que sa lune MK2 récemment découverte. Sur l'image de droite prise deux jours plus tard, la lune a bougé et n'est plus visible.

Sur l'image de gauche, prise par Hubble, apparaît Makémaké, environ 1.300 fois plus brillante que sa lune MK2 récemment découverte. Sur l'image de droite, prise deux jours plus tard, la lune a bougé et n'est plus visible. © Nasa, Esa, Z. Levay (STScI)

Une lune sombre de 160 kilomètres de diamètre

Découverte en 2005 par Mike Brown et ses collègues et baptisée du nom du dieu créateur des habitants de l'île de Pâques, la petite planète semblait solitaire. Mais le télescope spatial Hubble a finalement mis en évidence une lune de 160 kilomètres de diamètre en orbite, actuellement, à environ 21.000 km de Makémaké. Ses paramètres orbitaux ne sont pas encore précisés. Si son orbite est très elliptique, il y a de bonnes chances que ce soit un objet capturé par la planète naine. Mais si elle est circulaire, il se pourrait bien que la lune, baptisée pour le moment MK2, soit le résidu d'une collision entre Makémaké et un autre corps de la ceinture de Kuiper.

MK2 est en tout cas plus de mille fois moins brillante que la planète naine, ce qui suggère que sa surface est sombre et peu couverte de glaces, à l'inverse de Makémaké. La lune se rapprocherait donc plutôt des noyaux cométaires. Pour le moment, son orbite semble circulaire avec une période orbitale de 12 jours. Pluton a également des lunes et il semble donc probable que ce soit le cas pour plusieurs des principaux corps de la ceinture de Kuiper. On devrait à l'avenir pouvoir poser des contraintes sur les densités de ces corps et leurs compositions, ce qui alimentera les modèles de formation et d'évolution de la ceinture de Kuiper, et par conséquent du Système solaire lui-même.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi

Hubble, un unique et fascinant télescope spatial  Développé par la Nasa et l’Esa (Agence spatiale européenne), le télescope Hubble est dans l’espace depuis presque un quart de siècle. Le satellite livre régulièrement de superbes clichés de notre univers. National Geographic Channel en a sélectionnés quelques-uns des plus beaux ; les voici présentés en vidéo.