Une étude italienne semble avoir levé le mystère qui planait sur la tombe de Toutankhamon. Elle ne contient aucune chambre secrète. © Dieter Hawlan, Fotolia

Sciences

Oups, la tombe de Toutankhamon n’abritait aucune chambre cachée

ActualitéClassé sous :égyptologie , tombe de Toutânkhamon , Toutankhamon

Plusieurs études au radar à pénétration de sol ont déjà été menées autour et sur la tombe de Toutankhamon. Objectif : débusquer de supposées chambres cachées. La dernière en date conclut que ces chambres n'existent pas.

En mars 2016, une étude japonaise évaluait à 95 % la probabilité d'existence d'une cavité inconnue dans la tombe de Toutankhamon. Mais le ministère égyptien des antiquités annonce aujourd'hui que des études et des analyses utilisant un radar à pénétration de sol (RPS), menées par une équipe scientifique italienne de l'université Polytechnique de Turin ont fourni des « preuves concluantes sur l'inexistence » de ces chambres.

Francesco Porcelli, le physicien responsable de ces travaux confirme : « Il a été conclu, avec un très haut degré de fiabilité, que l'hypothèse de l'existence de chambres cachées ou de couloirs adjacents à la tombe de Toutankhamon n'est pas soutenue par les données RPS. »

Les analyses de pointe de l’équipe italienne portent sur un échantillonnage spatial particulièrement dense. De quoi leur accorder un niveau de fiabilité élevé. © Ministère égyptien des antiquités, Facebook

La théorie de Reeves mise à mal

Dans l'attente de plus amples détails, le ministère assure que le rapport de l'équipe italienne fournit plusieurs conclusions importantes : aucune trace de jambage ou du linteau d'une porte, absence de ce qui pourrait être interprété comme des murs de chambre ou des zones vides derrière les peintures de la chambre funéraire, etc.

Il faut rappeler que la momie de Néfertiti, la reine d'Égypte à la beauté légendaire, épouse d'Akhenaton, née il y a près de 3.400 ans, n'a jamais été retrouvée de manière certaine laissant cours à diverses spéculations et controverses. L'égyptologue britannique Nicholas Reeves avait ainsi avancé la théorie selon laquelle la tombe de Toutankhamon aurait pu être, à l'origine, celle de Néfertiti, sa momie pouvant être cachée dans une chambre secrète.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi