Sciences

Un nouveau modèle pour expliquer la formation des planètes gazeuses

ActualitéClassé sous :Astronomie

-

Les planètes gazeuses géantes telles que Jupiter ou Saturne se seraient formées en quelques centaines d'années et non, comme cela était admis, en quelques millions d'années.

Les planètes en formation doivent survivre à l'action des étoiles proches, qui dispersent les gaz s'accumulant autour de la planète. Un processus de formation trop long signifierait la dispersion de ces gaz sous l'effet du rayonnement des étoiles, a déclaré Thomas R. Quinn, astrophysicien à l'Université de Washington. Autrement dit, si une géante gazeuse ne peut se former rapidement, elle ne se formera probablement pas du tout, ajoute-t-il.

D'après le modèle standard de formation des planètes, le cœur de ces dernières se forme graduellement par agrégation de la matière composant le disque protoplanétaire qui enveloppe l'étoile jeune. Ce processus prendrait un million d'années. Les géantes acquerraient ensuite leur enveloppe gazeuse sur une période allant de un à dix millions d'années. Le nouveau modèle suggère que le disque protoplanétaire commence à se fragmenter très tôt, des agglomérats de matière se forment rapidement et attirent les gaz qui constitueront l'enveloppe des géantes gazeuses.

Le modèle standard demeurerait valable pour expliquer la formation des planètes terrestres, comme la Terre ou Mars, qui s'étalerait sur de longues périodes, alors que le nouveau modèle expliquerait la formation des grandes planètes gazeuses.

Les travaux sont détaillés dans la revue Science du 29 novembre 2002.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi