Sciences

Intensification de l'activité magnétique du Soleil

ActualitéClassé sous :Astronomie , activité , magnétique

L'activité magnétique du Soleil serait, depuis le début du 20ème siècle, plus importante que durant le millier d'années précédent, d'après des calculs effectués par des géophysiciens de l'Université de Oulu (Finlande) et du Max Planck Institute for Aeronomy (Allemagne).

Taches solaires

Les taches solaires sont produites par l'activité magnétique interne du Soleil. Plus grande est l'activité, plus nombreuses sont les taches produites. Les observations portant sur les taches solaires ont débuté en 1610, peu après l'invention du télescope. Et aucune autre donnée directement obtenue n'existait pour la période antérieure.

Ilya Usoskin et ses collègues ont utilisé une nouvelle méthode comme moyen d'étude des niveaux historiques d'activité solaire : la concentration en Beryllium-10 dans les glaces polaires. Le beryllium-10 est produit lorsque les rayons cosmiques interagissent avec les particules de l'atmosphère terrestre. Le radio-isotope tombe alors en direction du sol et est sotcké dans les couches de glace. Le champ magnétique du Soleil peut éloigner de la Terre les rayons cosmiques. Un champ plus intense peut autrement dit entraîner une production plus faible de beryllium-10 et inversement.

A l'aide de cette technique, les données ont pu être étendues jusqu'à 850. Les calculs montrent que le nombre de taches solaires a connu une brusque augmentation depuis le début du 20ème siècle. Le nombre moyen était de 30 par an entre 850 et 1900, de 60 de 1900 à 1944 et s'élève à 76 depuis.

"Il nous faut comprendre ce niveau d'activité sans précédent," précise Usoskin. Est-ce un événement ponctuel qui annonce un retour à un niveau d'activité plus normal ? Ou s'agit-il d'un nouvel état dynamique qui entretiendra un haut niveau d'activité solaire ?

Cela vous intéressera aussi