Sciences

En bref : vendredi, verra-t-on l'impact lunaire de LCross ?

ActualitéClassé sous :Astronomie , Astronautique , sonde LCROSS

Vendredi 9 octobre à 11 heures 30 TU, la sonde américaine LCross doit percuter notre satellite. Ambiance fiévreuse chez les astronomes professionnels comme chez les amateurs pour qui la nuit risque d'être courte !

Le pôle sud lunaire devrait être particulièrement surveillé dans les heures qui viennent par tous les passionnés d'astronomie ! Crédit Yachon, son pseudo sur le forum d'astronomie de Futura-Sciences

Jusqu'à la dernière minute la Nasa aura peaufiné le choix de la cible de LCross (pour Lunar Crater Observation and Sensing Satellite), la sonde en orbite lunaire depuis le mois de juin. Il s'agit finalement de Cabeus, un modeste cratère situé dans l'hémisphère sud. Le choix de cet endroit ne relève en rien du hasard : c'est la région qui présente les plus fortes concentrations d'hydrogène, là où le panache d'un impact pourrait le mieux révéler la présence d'eau.

Ce sera l'étage Edus (Earth Departure Upper Stage) de la sonde qui va s'écraser, suivi 4 minutes plus tard du Shepherding Spacecraft, la seconde partie du vaisseau.

Les prévisions des scientifiques ont été revues à la baisse. Il y a quelques semaines la Nasa estimait que l'énergie cinétique de l'impact pourrait donner lieu à une explosion équivalente à presque 2.000 kg de TNT et provoquer la formation d'un gigantesque panache de poussière s'élevant à plus de 70 kilomètres d'altitude et persistant plusieurs jours. On parle désormais d'un panache ne dépassant pas 10 kilomètres de haut et retombant très rapidement.

Quoiqu'il en soit, de nombreux instruments seront mobilisés pour l'observer et en analyser la composition : le Shepherding Spacecraft depuis l'orbite lunaire avant sa chute ainsi que les grands télescopes terrestres.

Pour les amateurs, tout au moins les mieux équipés, il y a un joli défi à relever, puisque leurs instruments pourront peut-être enregistrer le phénomène. Les observateurs américains pourront l'observer en direct, alors qu'en France il faudra attendre la nuit de vendredi à samedi pour espérer repérer l'éventuel nuage de poussière lunaire. Les membres du forum d'astronomie vont se mobiliser pour l'occasion et le blog astro présentera durant le week-end les résultats de cette traque !

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités chaque jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi