Sciences

La Nasa révèle ses photos d'archives

ActualitéClassé sous :Astronautique , Nasa , exploration spatiale

La Nasa (National Aeronautics and Space Administration) est aujourd'hui la première agence mondiale en matière d'exploration spatiale. Fondée en pleine guerre froide, dans l'objectif de rattraper le retard pris sur l'Union soviétique, le public peut aujourd'hui revivre ses grandes étapes à travers les images d'archives mises à disposition.

16 juillet 1969 : moment de détente pour l'équipe au sol responsable du vol d'Apollo 11. On peut voir Wernher von Braun avec des jumelles autour du cou. © Nasa

L'histoire de l'astronautique est indissociable du nom de Robbert Goddard (1882-1945). Cet américain va s'intéresser très jeune au vol, avec les cerfs-volants puis les ballons. Se préparant à devenir physicien, il esquisse en 1909 les premières études sur la propulsion liquide des fusées, une grande nouveauté puisque celles-ci utilisaient la poudre depuis leur invention en Chine. Après de nombreux essais dans les années 1920, Goddard fera s'élever en 1932 la première fusée stabilisée par gyroscope.

Dans les années 1930, Robert Goddard surveille le lancement d'une fusée. © Nasa

Kennedy lance le programme Apollo en 1961

En 1915, l'aviation est en plein essor. Les États-Unis fondent la Naca (National Advisory Committee for Aeronautics), chargée de mener les recherches dans le domaine de l'aéronautique. Cette agence sera remplacée en juillet 1958 par la Nasa, qui accueille un autre pionnier de l'astronautique, Wernher von Braun. Après avoir contribué à la conception des missiles balistiques nazis, Von Braun est récupéré par les américains avec un certain nombre de scientifiques allemands pour mener la course à l'espace contre l'URSS. Suite au vol orbital du Russe Gagarine en avril 1961, le président américain Kennedy lance le programme Apollo au cours d'un discours historique devant le Congrès.

25 mai 1961 : le président Kennedy annonce devant le Congrès qu'un américain devra poser le pied sur la Lune avant la fin de la décennie. © Nasa

1962 : un Américain en orbite

Pour emmener des hommes sur la Lune en 1969, les américains vont mettre les bouchées doubles. Entre 1960 et 1963, l'effectif de la Nasa passe de 10.000 à 36.000 personnes. Le centre spatial Kennedy est construit à cette époque en Floride. Il doit pouvoir accueillir la fusée géante qui conduira des hommes sur la Lune, le centre militaire de Cape Canaveral étant trop petit. Le 6 février 1962, John Glenn est le premier Américain à réaliser une orbite complète autour de la Terre au cours de la mission Mercury-Atlas 6.

Février 1962 : John Glenn se prépare à entamer son vol à bord de la capsule Mercury. © Nasa

Alors que le programme Mercury, destiné à envoyer un américain dans l'espace, a atteint ses objectifs et s'achève en 1963, il est remplacé par le programme Gemini. Ce dernier doit permettre d'acquérir la maîtrise des techniques de manœuvres spatiales, indispensables pour relier la Lune ultérieurement. En même temps, la Nasa effectue une cartographie complète de la surface de notre satellite grâce aux cinq sondes automatiques du programme Lunar Orbiter.

23 août 1966 : pour la première fois, le croissant de Terre est vu de l'orbite lunaire par la caméra d'une sonde Lunar Orbiter. © Nasa

On a marché sur la Lune

À partir de 1967, le programme Apollo prend le relais avec le premier lancement d'Apollo 4. D'autres vols conduiront au triomphe du mois de juillet 1969 durant lequel, pour la première fois, des hommes poseront le pied sur un autre corps céleste, réalisant la prédiction de Constantin Tsiolkovski (père de l'astronautique russe) : « la Terre est le berceau de l'Humanité, mais on ne passe pas sa vie entière dans un berceau ».

Les images illustrant cet article sont toutes extraites du site Internet que la Nasa vient d'ouvrir au public afin de partager l'histoire de l'astronautique américaine du XXe siècle.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi