Sciences

La NASA adopte enfin le système métrique !

ActualitéClassé sous :Astronautique , Nasa , mesures

Ca y est c'est officiel, la NASA s'est enfin décidée à franchir le pas en adoptant le système métrique.

Petit avertissement apposé à l'intérieur de l'ISS, au cas où… Crédit NASA.

Cette importante décision, largement sollicitée par les scientifiques de l'Agence spatiale, intervient à la suite de l'échec de la mission martienne Mars Climate Orbiter en 1999. Lorsque la sonde dut se satelliser autour de la planète rouge, un véritable embrouillamini entre les unités de distance programmées par divers sous-traitants, quelquefois en kilomètres, quelquefois en milles, s'était traduit par un ordre transmis à l'ordinateur de bord, qui aboutissait à tenter de placer l'engin spatial sur une orbite située à... 60 kilomètres sous la surface.

Il est particulièrement croustillant de noter que cette décision, qui a tout de même mis près de huit années à s'imposer, intervient alors qu'excepté les Etats-Unis, seule la Birmanie et le Libéria mesurent toujours officiellement les distances en milles. Si la NASA avait déjà commencé, assez timidement, à utiliser le système métrique dès 1990, les mesures en milles, livres et gallons prévalent toujours dans les programmes concernant la navette spatiale et la Station Spatiale Internationale.

Ben Quine, professeur d'ingénierie spatiale de l'université d'York, ironise en affirmant que son unité de mesure préférée à lui, s'est le Slug. Le Slug, déclare-t-il, est défini comme la masse qui, soumise à une force d'une livre, reçoit une accélération d'un pied/seconde par seconde. Plus sérieusement, il signale que si le passage d'un système à l'autre ne sera pas forcément aisé pour tout le monde, les calculs en seront à la longue facilités. Et il ajoute: "Le pied est défini d'après la taille du pied d'un des rois d'Angleterre. Je ne me souviens pas lequel. Ce n'est vraiment pas une bonne façon d'envoyer des gens dans l'espace que de se baser sur la taille du pied d'un roi mort."

Précisions

Le système de mesure anglais, connu aujourd'hui sous la dénomination de système impérial, a été introduit officiellement par Guillaume le Conquérant après la bataille de Hastings en 1066. La valeur du pied a été définie au départ du pied... du Roy de France, d'une longueur de 32,48 cm (notons au passage que cela fait une pointure de 48 ¾). Le pied anglo-saxon, quant à lui, vaut 30,48 cm.

A l'époque, il s'agissait du roi Philippe 1er (1060 - 1108) mais certains auteurs préfèrent remonter à Charlemagne (768 - 814), précisant toutefois qu'une mesure de valeur identique existait déjà à l'époque de la domination romaine.

Le mille (mile en anglais), mesure d'origine romaine, valait 1000 pas romains, d'où son nom. Un pas valait deux enjambées.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi