Sciences

La NASA a accordé 135 millions de dollars pour le successeur de la navette

ActualitéClassé sous :Astronautique

La NASA vient d'attribuer près de 135 millions de dollars aux trois firmes encore en concurrence pour décrocher le contrat de développement et de construction de l'avion spatial orbital (OSP) ainsi que les véhicules de support logistique au sol et les technologies nécessaires à la conduite d'une mission OSP y compris à bord ou depuis la Station spatiale internationale. Le tout s'inscrivant dans le cadre de son Initiative de lancement spatiale.

Les trois firmes en concurrences pour ce contrat sont Boeing Company, Lockheed Martin et Orbital Sciences Corp associé à Northrop Grumman.

Rappelons que cet avion spatial est le successeur annoncé de la vieillissante navette à l'horizon 2010. Conçu pour devenir le véhicule de transport d'équipages et de fret à bord de la Station par excellence, il sera également utilisé comme véhicule de secours, capable d'embarquer en urgence au moins quatre personnes. En fonction des exigences de la NASA et du profil de la mission, il pourra être utilisé comme simple cargo spatial pour des missions spécifiques.

Ces 135 millions seront répartis entre ces trois firmes. Elles utiliseront ces fonds pour pousser plus en avant le développement de leur propre concept d'avion spatial orbital.

Prochaine étape, octobre 2003. La NASA évaluera les trois concepts à partir des critères de niveau 1.

Les exigences

1. Le système, qui peut comprendre plusieurs véhicules, fournira aussi la capacité de secours (*) à un minimum de quatre membres de l'équipage de l'ISS, cela dès que possible, mais au plus tard en 2010.

2. Le système permettra l'évacuation et le rapatriement en toute sécurité d'un ou plusieurs membres d'équipage malades ou blessés, ou en cours de traitement sans interruption jusqu'à leur prise en charge définitive par un établissement médical au sol dans un délai maximum de 24 heures. L'usage de scaphandres ne devra pas être rendu indispensable dans le véhicule, mais ceux-ci devront pouvoir y être utilisés si les circonstances l'exigent.

3. Le système de secours prévoit une possibilité de séparation rapide de l'ISS en état d'urgence suivie d'un retour immédiat à terre.

4. Exigences de sécurité pour le sauvetage d'équipage :

    4.a La disponibilité (définition: un véhicule opérationnel en permanence prêt à accomplir sa mission) du véhicule de sauvetage avec pour but la certitude de remplir son objectif (99%) avec un minimum de risques (95% de chances de succès).

    4.b Le risque de perte d'équipage au cours d'une mission de sauvetage devra être inférieur au risque encouru lors d'une opération identique menée au moyen d'un vaisseau Soyouz.

5. Le système devra fournir une capacité de transport régulier de quatre membres d'équipage de et vers l'ISS dès que possible, mais au plus tard en 2012.

6. Le système devra être d'une sécurité supérieure à celle obtenue au moyen de la navette spatiale.

7. Le prix de la remise en condition du système entre deux missions devra être minimal.

8. Le système sera compatible à tous les dispositifs d'arrimage et de visite de l'ISS.

9. Comparativement à la navette spatiale, le système devra permettre un délai réduit entre deux missions incluant le reconditionnement et la préparation au lancement, ainsi qu'un meilleur respect des délais de lancement.

10. Le système autorisera une meilleure manoeuvrabilité sur orbite que la navette spatiale.

Concept d'opération

1. Le nouveau véhicule sera initialement lancé au moyen d'une fusée conventionnelle.

2. Le système devra pouvoir être utilisé jusqu'à 2020 au moins. Cependant, il sera conçu de façon à pouvoir être prolongé en cas de besoin.

3. Il est envisagé par la Nasa que les véhicules destinés à la desserte d'équipages et à leur évacuation d'urgence puissent être des versions différentes d'un même véhicule de base.

4. Le dispositif devra être à même d'assurer le transport d'un minimum d'équipement scientifique de ou vers la station.

5. L'ensemble du dispositif devra assurer une durée de rotation d'équipage de l'ISS comprise entre 4 et 6 mois.

(*) Cette capacité de secours de secours inclut une évacuation d'urgence pour raisons médicales ou une évacuation urgente.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi