Les chercheurs surveillent la course de nombreux astéroïdes géocroiseurs. Une tâche délicate. Mais des astronomes de l’université de Leiden (Pays-Bas) pensent avoir mis au point une méthode plus efficace que jamais. © Elenarts, Adobe Stock

Sciences

Des astéroïdes qui pourraient entrer en collision avec la Terre identifiés par un réseau neuronal

ActualitéClassé sous :astéroïdes , Near Earth Object , astéroïde géocroiseur

Régulièrement, les médias s'alarment du passage d'astéroïdes à proximité de notre planète. Ces jours-ci, une fois encore, concernant 2002 PZ39. Les chercheurs, de leur côté, tentent d'en apprendre plus que ces objets qui, par le passé, ont déjà percuté la Terre et bouleversé le cours de la vie. Des astronomes pensent avoir mis au point une technique efficace et rapide pour cibler les dangers en la matière.

Cela vous intéressera aussi

[EN VIDÉO] Interview : la Terre menacée par des astéroïdes ?  Depuis quelques années les scientifiques étudient la menace possible des géocroiseurs pour notre Planète. À l’image du scénario de l’extinction des dinosaures, ces astéroïdes sont-ils une menace pour la vie sur Terre ? Futura-Sciences a interviewé Jean-Pierre Luminet, astrophysicien de renom, afin d’en savoir plus. 

Demain, aux alentours de midi, heure de Paris, un astéroïde du petit nom de 2002 PZ39 passera dans la banlieue de notre planète. À quelque 5,77 millions de kilomètres, estiment les experts de la Nasa. Et avec un diamètre qui pourrait atteindre le kilomètre, s'il percutait la Terre, ce near Earth object (NEO) -- comme les chercheurs appellent ce genre d'objets amenés à transiter à proximité de notre planète -- aurait potentiellement la capacité de détruire un continent entier.

S'il n'y a pas de raison de s'inquiéter concernant 2002 PZ39 -- qui ne s'approchera pas à plus d'une quinzaine de fois la distance qui nous sépare de la Lune --, les chercheurs n'en continuent pas moins de surveiller le ciel afin de prévenir d'éventuelles collisions. Du côté de la Nasa, c'est le Centre pour l'étude des objets géocroiseurs, le Center for Near Earth Obect Studies, qui se charge de suivre leurs trajectoires.

De leur côté, des astronomes de l'université de Leiden (Pays-Bas) annoncent aujourd'hui avoir découvert, parmi les astéroïdes connus, onze objets qui pourraient se rapprocher à moins de dix fois la distance Terre-Lune entre 2131 et 2923. Des objets dont les diamètres dépassent les 100 mètres.

Si un astéroïde de la taille de 2002 PZ39 percutait la Terre, l’événement provoquerait une sorte de réactions en chaîne : des tremblements de terre, des tsunamis ou autres. © IgorZh, Adobe Stock

Un réseau neuronal pour cibler les astéroïdes dangereux

C'est en quelque sorte en rembobinant l'horloge qu'ils sont arrivés à cette conclusion. Ils ont nourri un supercalculateur de données concernant les orbites du Soleil et de ses planètes. Et ils ont fait partir des astéroïdes de la surface de notre Terre pour, par un calcul à rebours, remonter jusqu'à leur distribution orbitale actuelle.

Une bibliothèque d’astéroïdes qui ont percuté la Terre

La « bibliothèque d'astéroïdes qui ont percuté la Terre » a ensuite servi à former un réseau neuronal. Baptisé Hazardous Object Identifier - HOI, comme « salut » ou « bonjour » en néerlandais --, ce réseau est désormais capable de reconnaître des astéroïdes géocroiseurs potentiellement susceptibles de percuter la Terre à l'avenir. Si ceux-ci n'avaient pas encore été identifiés comme des dangers, c'est essentiellement du fait de leur orbite chaotique rendant les prévisions difficiles.

Mais, selon les chercheurs de l'université de Leiden, cette nouvelle méthode est plus puissante et rapide. Même s'ils reconnaissent dans un communiqué de l’université, être conscients que « de petites perturbations dans les calculs d'orbite peuvent entraîner des changements majeurs dans les conclusions ». C'est pourquoi ils espèrent pouvoir encore améliorer leur réseau neuronal grâce à de plus en plus de données. Car, en identifiant une trajectoire de collision suffisamment tôt, il pourrait devenir possible de mettre en place une stratégie pour protéger la Terre de l'impact.

  • L’astéroïde 2002 PZ39 passera à proximité de la Terre ce samedi.
  • Sans risque de percuter notre planète.
  • Mais des chercheurs ont identifié onze astéroïdes qui pourraient dangereusement s’approcher de la Terre au cours de ce millénaire.
Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour. Toutes nos lettres d’information

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !