La grotte de Denisova en Sibérie est le lieu où a été découvert l’homme de Denisova. © Richard (Bert) Roberts

Sciences

Premier morceau confirmé d'un crâne de Denisova

ActualitéClassé sous :anthropologie , Homme de Denisova , Dénisovien

Un fragment de crâne d'un Dénisovien, une espèce encore très méconnue du genre humain, a été identifié pour la première fois en Sibérie. Une communication scientifique est prévue fin mars lors d'un congrès de paléontologie aux États-Unis.

Un morceau de crâne dénisovien aurait été identifié pour la première fois. Le paléoanthropologue Bence Viola, de l'université de Toronto, fera une communication à ce sujet lors du congrès de l'American Association of Physical Anthropologists qui se tiendra à Cleveland, du 27 au 30 mars 2019. Pour l'instant, ces travaux n'ont pas encore été publiés dans une revue à comité de lecture.

Les Dénisoviens représentent un groupe méconnu d'humains, qui vivaient à la même époque que les Néandertaliens et les Homo sapiens. Ils ont été découverts dans la grotte de Denisova, en Sibérie. Le premier Dénisovien a été identifié en 2010 quand de l'ADN, obtenu à partir d'un os de doigt appartenant à une fille, a montré qu'il appartenait à une espèce humaine alors inconnue. Ensuite, des dents ont également été trouvées.

Un os contenant de l’ADN dénisovien

Bence Viola a expliqué au magazine en ligne Sapiens.org« Ce n'est pas un crâne complet, mais c'est un morceau de crâne. » Cependant, ce spécimen est précieux pour les paléontologues et vient s'ajouter aux dents et au doigt déjà identifiés.

Cette nouvelle découverte comprendrait deux morceaux de l'os pariétal du crâne, représentant à eux deux une surface de 8 cm par 5 cm. L'analyse génétique a prouvé que ces os étaient d'origine dénisovienne. Le crâne serait trop ancien pour être daté par le carbone 14.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi

Futuris : des drones archéologues sur les traces de Néandertal  Préhistoriens et pilotes de drones se rencontrent autour d'une nouvelle façon d’expérimenter le passé. Ensemble, ils développent des univers virtuels qui reproduisent fidèlement les sites historiques. De quoi faire vivre au public une visite originale et immersive depuis le confort de sa maison.